Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 10:30

Au programme des oeuvres étudiées cette année, thème "lien au réel" en 3ème au titre de l'histoire des arts, figure le film Le dictateur de Charlie Chaplin, réalisé en 1940.

Cette comédie prend racine dans les événements historiques de l'entre deux guerres et préfigure ce qui adviendra peu de temps après. On retrouve donc des correspondances entre réalité historique et personnages du film ou visuels imaginés par Chaplin :

- Hitler devient Adenoïd Hynkel

- Goebbels devient Garbitch

- la croix gammée est remplacée par la double croix

- Benito Mussolini et Napoléon donnent Benzoni Napoleoni

- etc.

Deux scènes sont étudiées plus précisément :

                             - celle du discours    video

chaplin et hitler

                            - et celle du globe   vidéo

chaplin - dictateur 1940

 

Voici le récapitulatif de l'analyse faite en classe.

 

Chaplin, Le Dictateur(The great dictator), 1940, film, 125’.

 

ARTISTE

Charlie Chaplin, nom usuel de sir Charles Spencer Chaplin, né en 1889 à Londres et mort en 1977 en Suisse, est à la fois un acteur, réalisateur, producteur, scénariste, écrivain et compositeur, connu pour son jeu de mime et de clownerie à travers le personnage de Charlot(the Tramp, le Vagabond, en anglais). Il est l’une des personnes les plus créatives du cinéma muet.

 

Il s’agit d’un film américain satirique, dans lequel Chaplin endosse les missions de : acteur, réalisateur, scénariste, compositeur (musique), producteur. C’est aussi le 1erfilm parlant de Chaplinet dans lequel n’apparaît pas Charlot.

 

CONTEXTE

Conçu avant la guerre, ce film comique contribua à mobiliser l’opinion publiquenord américaine en faveur des démocraties européennes. Le gouvernement allemand a protesté officiellement contre la réalisation du film qui laisse entendre la possibilité d’une nouvelle guerre en Europe.

Le film fut censuréen Espagne jusqu’en 1975, en Allemagne jusqu’en 1945 et en Irlande. On pensait qu’Hitler n’avait jamais vu le film mais il semble que le Führer en aurait vu des projections privées.

 

THEME

Synopsis

Au cours de la 1èreguerre mondiale, un soldat maladroit sauve la vie du pilote Schultz. Après quelques semaines à l’hôpital, ce soldat devenu amnésique reprend son métier de barbier, dans sa boutique du ghetto juif.

Adenoïd Hynkel, dictateur de Tomanie, ressemblant beaucoup au barbier, institue une discrimination antisémite.

Arrêté lors d’une rafle, accusé de comploter contre le régime, le barbier se retrouve en prison avec Schultz. Ils finissent par s’évader, au moment où la Tomanie envahit l’Österlich. Les soldats confondent les deux personnages : Hynkel est arrêté comme fugitif et le barbier est pris pour le dictateur, contraint de prendre sa place et d’improviser un discours à la radio.

 

DESCRIPTION et ANALYSE

Le nazismeest clairement identifié comme danger mortel pour les communautés juives. Le symbole naziqu’est la croix gamméeest remplacée par la double croix (double cross en anglais = trahison ou traîtrise)

Le nom des personnagespeut facilement être mis en relation avec des personnages historiques de l’époque :

  • Adenoïd Hykel = Adolf Hitler

  • Benzoni Napoléoni = Benito Mussolini + Napoléon Bonaparte

  • Garbitsch = contraction de garbage et rubbish, pour Goebbels

  • Maréchal Herring = Hermann Göring

Chaplin utilise une série de gags visuels et de circonstances drôles pour ridiculiser une situation grave.

Il joue sur plusieurs registres : la langue, la gestuelle, les symboles.

Les affichages visibles dans le ghetto sont en anglais et en espéranto(langue créée par un juif).

Certaines scènes sont pourtant pleines d’émotion, comme lorsque le barbier regarde longuement brûler sa boutique.

 

Dans son DISCOURS, Hynkel s’exprime en anglais et dans une langue peu compréhensible et agressive :

  • Freespraken = libre parler ou liberté d’expression

  • Beltn = belt, ceinture

  • In der Welt = dans le monde

  • Mit den Juden = avec les juifs

Procédés employés pour dénoncer la manière dont Hitler manipule les foules :

  • procédés visuels = grimaces, gestes autoritaires, foules obéissantes, sous-titres indiquant l’absence de liberté

  • procédés sonores = passage de la flatterie à l’agressivité, mots vociférés

  • procédés burlesques = micro plié, ceinture sautée

 

Dans la scène du globe, Chaplin transmet un message par sa gestuelle, telle une danse :

  • le rêve impérialiste, par une vision en plongée et une main mise au sens propre sur le globe terrestre

  • une domination du monde par le lancer du globe associé à une balle avec laquelle on joue

  • et finalement la chute.

Chaplin est donc engagé et visionnaire.

 

AUTRES ŒUVRES

Satire antihitlérienne :

  • La vie est belle de Roberto Begnini, 1997

 

Engagement :

  • Zola, J’accuse (article dans l’Aurore dénonçant l’affaire Dreyfus)

  • Picasso, Guernica (bombardement pendant guerre mondiale)

                     picasso-_-guernica-1937-ht-349.3-x-776.6-cm-Musee-Reina-So.jpg

  • Malraux, l’Espoir (dénonce la guerre civile espagnole)

Partager cet article

Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans histoire des arts
commenter cet article

commentaires

Qu'est Ce Que Le Blog Des Montagnarts ?

  • : Blog des montagnarts
  • Blog des montagnarts
  • : LE blog des arts plastiques du collège Jean Prévost de Villard de Lans
  • Contact