Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 13:21

Cette année, en 3ème, 2 thèmes sont étudiés dont "se raconter" dans lequel on peut classer l'oeuvre Singing sculpture de  Gilbert and George.

Voici une vidéo montrant des extraits de cette performance, quelques photos ainsi que l'analyse complète de l'oeuvre.

 

gilbert and george singing sculpture, 1973, perf-copie-3

 

gilbert and george singing sculpture, 1973, perf-copie-1

 

gilbert and george singing sculpture, 1973, performance

 

gilbert and george singing sculpture = couverture de the

Couverture du disque mis en lecture (play back) durant la performance.

 

beuys comment expliquer les tableaux à un lièv-copie-2

 

beuys comment expliquer les tableaux à un lièv-copie-3

 

beuys comment expliquer les tableaux à un lièv-copie-1

3 photos extraites de la performance de Joseph Beuys Comment expliquer l'art à un lièvre mort.

 

nussbaum félix autoportrait au paseport juif, 1943, ht

 

Félix Nussbaum, Autoportrait au passeport juif.

 

Rockwell Norman triple autoportrait, 1960, ht, 113 x 88cm

 

Norman Rockwell, Triple autoportrait.

 

 

 

Le CARTEL =

Image / Photo / Croquis thème « se raconter »


Gilbert and George, Singing sculpture, 1970-1973,

 

performance réalisée à la Nigel Greenwood Gallery (1ère réalisation 1969 Bruxelles)

 

 

DESCRIPTION et ANALYSE :

Cette performance o(u happening, c'est-à-dire œuvre réalisée par les artistes dans un temps et un espace donné, de façon éphémère) a été conçue dans l'idée du couple d'être « sculpture vivante » et de créer de l'art pour tous.

Les deux artistes s'étaient vêtus de costumes, la peau recouverte de peinture métallique dorée, placés sur une table et mimaient une chanson de Flanagan and Allen « Underneath the arches », alors qu'un magnétophone est placé en dessous. Ils se placent donc telles des statues, sur un socle mais de façon à rendre cette sculpture vivante par leurs mouvements et le son émis. Or cette chanson n'est qu'un play back dont le spectateur n'est pas dupe puisqu'il voit clairement le magnétophone (pourtant cet objet ne nous donne pas l'interprète original de la chanson). Les gestes des artistes sont saccadés, comme s'ils étaient des automates.

Gilbert and George veulent donc nous mettre face à une ambigüité qui consiste en :

  • les sons produits dont l'origine est inconnue même si nous les percevons

  • la limite mince (en apparence) entre homme et machine, la dénonciation de la mécanisation de la société du spectacle

=> L'art et la vie sont liés, à la limite de la confusion, faisant de la vie des artistes une œuvre et inversement

 

Autres œuvres du même domaine artistique : Œuvres d'un autre domaine artistique :

 

Norman Rockwell, Triple autoportrait Smetana, Quatuor à cordes n°1 « de ma vie »

Félix Nussbaum, Autoportrait au passeport juif

Josef Beuys, Comment expliquer l'art à un lièvre

mort.

 

Ressources (livres, sites internet...) :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gilbert_et_George

http://www.youtube.com/watch?v=dGBaShS_Ktg

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 13:01

A partir de cette séquence de début d'année, les 3ème vont travailler des notions tels que l'in situ, l'éphémère, les rapports d'échelle et les rapports à l'espace.

 

3eC justine bis

 

3eC timon (1)

 

3F amélie

 

3F camille

 

3eB 002

 

3eD (12)

AVANT

3eD camille d

APRES

 

Incitation (titre) Créer un monde éphémère
Consigne Demande Créez une maquette d'un monde imaginaire mais surtout éphémère.
Contrainte Le lieu et les modalités de présentation de votre production doivent être réfléchies.
Conditions Travail Individuel ou par groupe de 2
Moyens Libres, travail en volume
Durée 2h
Notions in situ, éphémère
Références AOO (Art Orienté Objet)
Land art et Arte Povera= Nils Udo, Long, Smithson
Vincent Gonthier

Critères d'évaluation Caractère éphémère de la maquette (degré de complexité, choix des matériaux)
Choix du lieu et caractère in situ et pertinence des modalités de présentation
Autoévaluation
Liens au programme Prise en compte et compréhension de l’espace de l’œuvre : pour en comprendre la portée artistique, affiner la perception des dimensions de l’espace et du temps comme éléments constitutifs de l’œuvre: in situ, installation, environnement et les différentes temporalités de l’œuvre : durée, pérennité, instantanéité.
L’espace de présentation de l’œuvre : rapport entre l’échelle de l’œuvre et l’échelle du lieu, accrochage, mise en scène, éclairage
Produire in situ, Exposer leurs travaux selon différentes modalités
Découvrir et s’approprier l’environnement quotidien , répertorier des modalités d’expo : accrochage, mise en scène, mise en espace, découvrir des pratiques artistiques contemporaines en relation avec l’espace : in situ, installation, environnement, land art
Prendre en compte le lieu et l'espace comme éléments constitutifs du travail plastique

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 10:50

Voici un clip intéressant par Hold your horses :

 

 

 

Petit jeu : qui a reconnu une oeuvre ? Voire même 2 ? Ou plus ?

Tentez votre chance...

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 09:23

1ère année en collège, 1ère séquence d'arts plastiques... les choses sérieuses commencent !

Voici donc un travail initial sous forme d'autoportrait. "Parler" de soi paraît peut-être plus simple qu'il n'est en réalité.

 

6eB 001

 

6eC 003

 

6eB 002

 

6eB 003

 

6eB 005

 

6eC 001

 

6eC 002

 

 

6eA 002

 

6eE 001

 

6eF 001

 

6eF 002

 

 

6eG 001

 

6eG 002

 

6eG 003

 

6eA-001.jpg

 

 

 

Incitation (titre) je me présente
Consigne Demande Réalisez votre autoportrait : présentez-vous par une peinture.
Contrainte Puis présentez votre autoportrait de façon à en dire un peu plus long sur vous.
Conditions Travail individuel
Moyens Peinture + libres
Durée 2h
Notions autoportrait, présentation
Références Van Eyck, Les époux Arnolfini
Velasquez, les Ménines
Louise Bourgeois
Opalka

Critères d'évaluation ressemblance de l'autoportrait
choix plastiques (usage de la peinture) pour être identifiable
pertinence de la présentation

Liens au programme L’objet et son environnement
Exploiter différents modes de représentation
Explorer différentes modalités de présentation
Représenter par dessin, peinture, des objets observés, mémorisés ou imaginés
Identifier les modalités de présentation de l’objet
Faire preuve curiosité, accepter productions autres




Partager cet article

Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 09:16

Rien de tel pour commencer l'année scolaire que de remettre les élèves sur le chemin du labeur :-)

Cette production libre doit donc leur demander du temps ; la longueur du processus doit être visible facilement. Ce travail est donné sous forme de DM, ce qui signifie que chaque groupe dispose du temps qu'il juge nécessaire.

Pas de chance pour les fainéants !

 

3eC axelle jasmine maya (1)

 

^3eC pierre morgane flavie justine 003

 

3eF emma eloise clarisse 

 

Incitation (titre) On voit que ça prend du temps
Consigne Demande Proposez une production plastique qui mette en évidence VOTRE temps de création.
Contrainte Votre travail devra prendre place dans un espace défini et conçu en lien avec le sens que vous souhaitez lui donner.
Conditions Travail nombre libre (mais justifié !)
Moyens libres
Durée DM (plusieurs semaines, calendrier à déterminer par classe)
Notions temps, espace, installation, in situ, environnement
Références Michel Ange, Chapelle Sixtine
Roman Opalka
Richard Long, A line made by walking
AOO, Leo et Boos

Critères d'évaluation Degré de perception du temps de création
Pertinence des choix plastiques et des moyens mis en œuvre
Production in situ, pertinence du lien à l'espace

Liens au programme Prise en compte et compréhension de l’espace de l’œuvre : pour en comprendre la portée artistique, affiner la perception des dimensions de l’espace et du temps comme éléments constitutifs de l’œuvre: in situ, installation, environnement et les différentes temporalités de l’œuvre : durée, pérennité, instantanéité.
Produire in situ
Concevoir et conduire un projet, l’évaluer
Travailler en équipe, animer un groupe

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 09:25

Parlons de vacances pour soulager les états d'âme des élèves regrettant la période estivale !

A partir de photos, comment jouer sur l'illusion entre vrai et faux, réalité et fiction ?

 

5eG- 005

 

5eG- 006

 

5eF 001

 

5eG- 007

 

5eG- 004

 

5eG- 003

 

5eG- 001

 

5eF 005

 

5eF 003

 

5eF 002

 

5eB 005

 

5eB 004

 

5eB 003

 

5eB 002

 

5eB 001

 

  5e augustine

 

5e C

 

5e C (1)

 

5e C (2)

 

5e C (4)

 

5e D

 

5e D (1)

 

 

Incitation (titre) Vrai ou Faux ?!
Consigne Demande Racontez-nous vos vacances estivales, en créant un montage libre à partir de deux photographies. Attention : l'image fabriquée devra paraître vraie. (Paraître : « donner l’impression de… »)
Contrainte Pensez à trouver un (ou plusieurs) moyen(s) pour que l'image obtenue paraisse presque « réelle » (réaliste, sans montage).
Conditions Travail individuel
Moyens 2 images, moyens libres
Durée 1 séance
Notions Mise en scène, Décalage, Montage
Références Vincent Debanne, série Dreamworks
Hamilton, Qu’est ce qui rend nos foyers d’aujourd’hui, si attrayants ?,
Thomas Mailaender, série Extrem toursim
Critères d'évaluation utilisation des 2 photos
crédibilité de l'image, lien au réel
pertinence des moyens choisis, en lien avec l'intention visée

Liens au programme La construction, la transformation des images, les interventions (recouvrement, gommage, déchirure…), le détournement, ouvrent les questions et les opérations relatives au cadrage, au montage, au point de vue, à l’hétérogénéité et à la cohérence
Les images dans la culture artistique. Question du statut de l’image (artistique, symbolique, décorative, utilitaire, publicitaire), interroge ses significations, les symboliques auxquelles elle réfère, ses relations avec les mythologies
Modifier et détourner des images pour en travailler le sens
Utiliser divers modes de d’images (supports, médiums, matériaux, choix d’outil)
Créer une image à partir d’éléments d’origine divers en sachant choisir les instruments…techniques…
Différencier les images artistiques des images documentaires : j’ai utilisé des images documentaires pour fabriquer une image artistique.


Partager cet article

Repost0
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 09:13

Ca y est, les vacances sont finies et les cours débutent... avec une séquence dans laquelle les 4ème vont imiter un souvenir de vacances sous forme de photo ratée. Qui a dit que l'art c'est la facilité ?

 

4eA joris benoit

 

4eE alois benjamin

 

4eF héloise louna

 

4eF louis m thomas r

 

4e romain didier

 

4eF maelle joanne

 

Incitation (titre) Photo ratée
Consigne Demande Proposez un souvenir de vos vacances d'été à travers une prise de vue unique et sans retouche qui mérite le terme « ratée ».
Contrainte Nommez la ou les qualité(s) plastique(s) mise(s) en jeu.
Conditions Travail individuel/par 2
Moyens photo
Durée 1/2h
Notions flou, netteté, cadrage, hors-champ, hors-cadre, contre jour
Références Niepce, Point de vue du Gras
Daguerre, Boulevard du temple
Boubat, Chaises au Jardin du Luxembourg
Richter, Elisabeth
Depardon, F. Hollande Président
Critères d'évaluation lisibilité de l'aspect raté
adéquation des moyens choisis et du rendu
autoévaluation

Liens au programme La nature et les modalités de production des images
relations entre nature de l’image (image unique, multiple, séquentielle, sérielle), les moyens de production (estampe, impression, photographie, image numérique), le geste et le support.
Produire des images numériques et prendre conscience de leurs spécificités : la dématérialisation par exemple.
Explorer les intentions visées dans la production des images
Exploiter les appareils à des fins de création et de diffusion

Partager cet article

Repost0
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 09:38

En guise d'introduction, les élèves de 6ème ont dû remplir un petit document à trous, afin de mieux cerner cette "nouvelle" discipline. Alors, QU'EST-CE QUE LES ARTS PLASTIQUES ?

 

Le mot ART indique que l'on a une IDEE, un SENTIMENT à EXPRIMER mais aussi que l'on utilise des OUTILS et des TECHNIQUES spécifiques.

 

Le mot PLASTIQUE rappelle la matière plastique qui peut se transformer. Ici, il ne désigne pas la matière mais le fait que l'on donne FORME à ses idées.

 

Les ARTS PLASTIQUES sont donc les MOYENS DE DONNER FORME A SES IDEES, de les rendre visibles.

 

Voici les principales TECHNIQUES utilisées dans le domaine des arts plastiques :

 

DESSIN

Portrait de George Sand par Musset

PEINTURE

La laitière de Vermeer

GRAVURE

Autoportrait de Rembrandt

 

musset portrait george sand

Vermeer la laitière 1658-1661 ht 45.5 x 41 cm Amsterdam

Rembrandt autoportrait aux yeux hagards 1630 eau forte 41

 

PHOTOGRAPHIE

Le violon d'Ingres de Man Ray

CINEMA

Charlie et la chocolaterie par Tim Burton

COLLAGE

Intérieur II d'Hamilton

PERFORMANCE

Cut piece de Yoko Ono

Man Ray Le Violon d’Ingres, 1924 photo

burton tim charlie et la chocolaterie affiche

hamilton intérieur II 1964 peinture et collage sur toile

yoko ono cut piece 1945 performance

SCULPTURE

David de Michel-Ange

INSTALLATION

Les deux plateaux de Buren

ARCHITECTURE

Musée de Grenoble par les architectes du Groupe 6

NUMERIQUE et INFORMATIQUE

Protect me from what I want de Jenny Holzer

michel ange 9 david 1501 marbre Galerie de l'Académie Fl

Buren Les Deux Plateaux, 1985-1986. Sculpture in situ –

Musee de grenoble

Holzer jenny protect me from what I want Série Survie 19

Partager cet article

Repost0
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 14:05

Voici en résumé le document expliquant ce qu'est l'enseignement de l'histoire des arts, ce à quoi devra ressembler le classeur d'histoire des arts, la liste des oeuvres au programme, comment se déroulera l'épreuve orale pour les 3ème... bref, tout ce qu'il faut savoir.

 

Qu'est ce que l'HISTOIRE DES ARTS

 

FONCTIONNEMENT

L'enseignement de l'histoire des arts est pluridisciplinaire, ce qui veut dire que les œuvres des différents domaines artistiques, seront étudiées dans plusieurs matières, principalement français, histoire, éducation musicale et arts plastiques.

Chaque année, un thème est défini pour chaque niveau de la 6ème à la 4ème, et deux thèmes en 3ème. Pour chaque thème, les élèves étudieront au moins 1 œuvre dans chaque matière et de façon interdisciplinaire.

Tout l'intérêt de cet enseignement réside dans la capacité des élèves à acquérir des connaissances culturelles et artistiques mais surtout à mettre les œuvres en lien grâce au(x) thème(s).

Une matière est désignée référente par niveau, ce qui implique que c'est au professeur de cette discipline que les élèves s'adresseront en priorité.

6ème = français / 5ème = histoire-géographie / 4ème = arts plastiques / 3ème = éducation musicale

 

CLASSEUR

Dès la rentrée, les élèves devront se munir d'un classeur souple (format A4) et de pochettes plastiques. Ce classeur, support de mémoire et de travail, sera dévolu à l'histoire des arts mais utilisé de façon pluridisciplinaire.

Les enseignants aideront les élèves à constituer ce « classeur » d'histoire des arts avec :

  • une page de présentation comportant NOM Prénom Classe et Histoire des arts

  • une fiche sommaire (récapitulatif du contenu du classeur, rangé par thèmes et année et non par matière)

  • une fiche lexique (récapitulatif des définitions vues en cours ou ajoutées par l'élève sur des termes spécifiques, difficiles, ou des Mouvements artistiques)

  • la présente fiche « qu'est ce l'histoire des arts »

  • une fiche d'analyse de chaque œuvre étudiée de la 6e à la 3e

  • une fiche d'analyse d’œuvre vierge pour les élèves qui souhaitent ajouter des œuvres en apport personnel.

Le classeur sera évalué chaque année, probablement au cours du 3ème trimestre, et sera l'objet de toutes les attentions de l'élève puisqu'il est à conserver de la 6ème à la 3ème.

En outre, il lui appartiendra de l'enrichir de façon personnelle (recherches, productions personnelles, œuvres vues en classe mais non obligatoires, sorties, concerts, etc.) le tout en lien avec les thèmes ou non.

La liste des œuvres et le thème seront donnés à chaque début d'année.

 

THEMES et oeuvres pour 2012-2013 :

 

6ème : la mythologie  

-         John-William Waterhouse : Ulysse et les sirènes

-         L'odyssée, l'épisode des sirènes

-         Lecomte de Nouÿ : Homère mendiant

-          Jacques Offenbach : Orphée aux Enfers

 

5ème : l’art médiéval  

-         Lancelot passant le Pont-de-l'Epée, miniature dans Lancelot du lac

-    Les très riches heures du Duc de Berry des Frères Limbourg (dont le folio n°1 Janvier)

-          Dies Irae grégorien

 

4ème : Arts, espace, temps

-         Johann Heinrich Füssli : Le Cauchemar

-         Jacques-Louis David : Le sacre de Napoléon

-         Théodore Géricault : Le derby d'Epsom

-          Franz Schubert : Le Roi des Aulnes

 

3ème : Arts, États et pouvoir

-         Jacques Tardi : première de couverture de la BD C'était la guerre des tranchées

-         Maurizio Cattelan : Him

-          La chanson de Craonne

 

3ème : se raconter

-         Norman Rockwell : Triple Autoportrait

-         Félix Nussbaum : Autoportrait au passeport juif

-         Gilbert and George : Singing sculpture

-         Bedrich Smetana : Quatuor à cordes n°1 « De ma vie »

 

EPREUVE

Celle-ci ne concerne que les 3ème et se déroule en fin d'année scolaire, dans le cadre du DNB (brevet des collèges, coefficient 2).

 

Modalités de l'épreuve

Il s'agit d'une épreuve orale de quinze minutes, devant un jury de (généralement) deux enseignants : 5 minutes d'exposé, 5 minutes de questions et entretien avec le jury, 5 minutes de délibération.

L'élève doit fournir son classeur avec la liste des œuvres étudiées, et les 5 sélectionnées, y compris dans les œuvres vues au cours des années précédentes (3 au minimum du XX° ou XXI° siècle).

Après 10 minutes de préparation, l'élève est interrogé sur 1 œuvre choisie par le jury dans sa liste et il lui appartient de la décrire, de l'analyser et surtout de la mettre en lien avec d'autres œuvres. Ce ne sont pas tant les connaissances strictes qui seront évaluées que la capacité des élèves à mettre les œuvres en lien et en contexte.

 

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 07:52

 

6D onomatopées 006   6D onomatopées 009

 

6C onomatopées 25 01 010   6C onomatopées 25 janv 014

 

6C onomatopées 25 01 001   6C onomatopées 25 janv 017 

 

Titre

Onomatopées hors cadre

Consigne

Demande

Créer une onomatopée en volume, la mettre en situation

Contrainte

 

Conditions

Travail

Libres + prise de vue photographique

Moyens

Libres

Durée

2 séances

Références

P. Parreno speech bubbles, D. Billy fooosh.

 

Partager cet article

Repost0

Qu'est Ce Que Le Blog Des Montagnarts ?

  • : Blog des montagnarts
  • : LE blog des arts plastiques du collège Jean Prévost de Villard de Lans
  • Contact