Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 13:19

Les classes étant à effectif réduit car de nombreux élèves de 3ème sont partis en voyage scolaire en Italie, c'est l'occasion d'un travail croisé.

Pied

expressions avec le mot "PIED"

Au pied ! Interjection qui s'adresse à un chien

Au pied de la lettre (à la lettre)

Au pied levé (sans être préparé)

Ça lui fera les pieds (ça lui apprendra)

Avoir les pieds sur terre (être réaliste)

Être six pieds sous terre (être mort et enterré)

Faire le pied de grue (Attendre)

Les pieds devant ou les pieds en avant ((mourir)

Lever le pied (s'enfuir, s'en aller; ralentir)

Mettre le pied dehors (sortir de chez soi,dehors)

Pied noir ou pied-noir ( Français d'Algérie)

Pied de page (partie inférieure d'une page de texte)

À pied d’œuvre (Sur les lieux du travail. Prêt à commencer le travail.)

Trouver chaussure à son pied (trouver ce qui convient; trouver un conjoint)

Travailler d'arrache-pied (Travailler très fort pour atteindre son but)

Se lever du pied gauche (être de mauvaise humeur)

Photo en pied ou peindre quelqu'un en pied (la personne toute entière)

Ne plus rien avoir sous le pied (référence à l’accélérateur d’une voiture) = ne pouvoir en faire davantage

À pied sec ( sans que les pieds touche l'eau du cours d'eau)

Avoir bon pied, bon œil ((être vif, alerte, lucide)

Avoir le pied à l'étrier (être sur le point de partir; être dans la bonne situation pour

réussir la carrière qu'on annonce)

Avoir le pied au plancher ( appuyer à fond la pédale d'accélérateur d'un véhicule automobile)

Avoir le pied marin (être à l'aise sur un bateau en mer)

Avoir les deux pieds dans la même bottine (être maladroit, empoté)

Avoir les doigts de pied en éventail (quand on est en vacances)

Avoir un pied dans la tombe (être moribond, être près de la mort)

Casser les pieds à quelqu'un (embêter quelqu'un, ennuyer quelqu'un)

C'est le pied ! (c'est agréable, c'est réussi, c'est amusant, etc.)

Comme un pied (très mal)

Couper l'herbe sous le pied (devancer, contrecarrer, supplanter quelqu'un)

De pied en cap (tout le corps de la personne étant concerné par l'action en question)

De pied ferme (sans avoir peur d'affronter la personne, la chose en question)

Enlever, tirer, ôter à quelqu'un une épine du pied (tirer une personne de l'embarras)

Être au pied du mur (ne plus avoir le choix, être obligé d'agir)

Être bête comme un pied, ses pieds ( être très bête)

Être sur le pied de guerre (être prêt à combattre, à agir de façon énergique et ferme)

Être sur pied (être debout; être rétabli après une maladie)

Faire des pieds et des mains (faire tout ce qu'il est possible de faire)

Faire du pied à quelqu'un (faire des avances à quelqu'un)

Lâcher pied (reculer devant un ennemi qui avance; céder; cesser de résister)

De plain-pied (loc. adv. situé au même niveau; dont les rapports sont faciles; en se retrouvant directement dans une situation.)

Mettre les pieds dans les plats ou se mettre les pieds dans les plats (commettre une maladresse, une gaffe; se placer dans une situation embarrassante)

Mettre quelque chose sur pied (organiser, préparer quelque chose)

Mettre quelqu'un à pied (renvoyer temporairement un employé; licencier quelqu'un)

Perdre pied (dans l'eau, perdre son appui sur le fond de sorte qu'il devient difficile de maintenir la tête à la surface, perdre contenance)

Pied de nez (geste de dérision qu l'on effectue en plaçant le pouce sur le nez et en écartant les autres doigts)

Pied-de-biche : Levier servant à l'arrachage des clous

Ne pas savoir sur quel pied danser (être embarrassé; ne pas savoir ce qu'il convient de faire)

 

Proposez, en une seule photo et sans retouche après prise de vue, une image qui illustre une expression comprenant le mot pied.

Travail par deux, en une heure.

 

Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans 3ème
commenter cet article
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 13:49

Le corps étant l'objet central du programme d'arts plastiques en 3ème, cette séquence va donner aux élèves l'occasion de se confronter au lien entre l'oeuvre et le corps, celui de l'auteur/artiste, celui du spectateur.

Incitation (titre)Je prends toute la place / On ne me voit pas mais je suis là 
ConsigneDemandeChoisissez l'une des 2 propositions. Créez une production plastique qui réponde à la formule choisie. 
ConditionsTravail individuel 
Moyenslibres 
Durée2h 
Notionscorps, autoportrait, rapport d'échelle, point de vue 
Références(Auto)portraits cachés : Botticelli, Ambassadeurs d'Holbein, Époux Arnolfini de Van Eyck 
Alix Lambert 
Running Fence, Christo 
Géant, Ron Mueck 
Évaluation = CompétencesJ'ai créé une production m'incluant de façon minime/gigantesqueN12, N30, C11, C21
J'ai choisi et employé des moyens plastiques adaptés à ma démarche et à sa réception par le spectateur, je sais les justifierN11, N15, C10, C30, C32
Je connais des œuvres de diverses époques dans laquelle la présence de l'artiste est questionnante, je sais retranscrire ces notions d'histoire de l'artC42, H10, H21
Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans 3ème
commenter cet article
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 11:19

Pour respecter la réglementation en vigueur, le Conseil général

de l'Isère a besoin de mettre les portes vitrées en conformité.

Créez des VISUELS pour PORTES VITRÉES

Cahier des charges :

- PRISE EN COMPTE DU SPECTATEUR

- ACCESSIBLE à tous (mal-voyants et handicapés)

- HAUTEUR entre 1,10 et 1,60m en 1 ou plusieurs bandes

- CONTRASTE coloré selon l'environnement mais sans éblouissement

- repérage facile, portes ouvertes ET fermées

 

Su porte et moi
Su porte et moi
Su porte et moi

Conditions :

Travail par groupes de 3 élèves

Moyens :

  • numériques (visuel seul puis dans son environnement)

  • planche de projet incluant le plan

  • puis sélection de travaux transférés sur bandes adhésives collées sur la partie de la porte donnant sur l'intérieur.

Durée : 4heures (1h pour le projet, 2h en salle informatique, 1h pour la présentation).


Notions : in situ, trompe l'œil, perspective, jeu d'échelle.

Évaluation = Compétences

 

J'ai créé une image en fonction d'un espace dont les caractéristiques ont été prises en compte.

N11, N12, N31, C15, C22

J'ai tenu compte du spectateur (point de vue, échelle, in situ...)

N15, N32, C14

J'ai su créer un montage numérique au sein d'un projet collectif.

N23, C12, C13, C23, C24

Je connais des œuvres jouant du rapport au spectateur, de la question du point de vue

C33, C40, H10

 

Références :

fresques, voûtes en trompe l'oeil Appareil de reproduction au carreau, camera obscura

George Rousse, anamorphoses Monique Deyres, Paysages regards croisés

Su porte et moiSu porte et moi
Su porte et moiSu porte et moi
Su porte et moi
Su porte et moiSu porte et moi
Su porte et moiSu porte et moi
Su porte et moi
Su porte et moi
Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans 3ème
commenter cet article
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 15:11

En cette période de pic de pollution nous forçant à réfléchir et agir sur notre comportement, les élèves de 3ème s'approprient la question du lien entre corps humain et nature au sein de l'oeuvre plastique.

Incitation (titre)Faire corps avec la nature 
ConsigneDemandeProposez une production plastique qui corresponde à l'incitation. 
ConditionsTravail individuel 
MoyensLibres, 2ou 3D 
Durée2h 
Notionscorps, geste, nature, éphémère, in situ 
RéférencesArcimboldo, les saisons 
Penone, Il poursuivra sa croissance sauf en ce point 
Mendieta, série des Silhouettes 
Levi van Veluw, autoportrait nature 
Avatar de James Cameron 
Évaluation = CompétencesJ'ai créé une production plastique impliquant le/mon corpsN30, C20
J'ai proposé une narration en lien clair avec la natureN20, C11
J'ai choisi et employé des moyens adaptés à mon idéeC10
Je connais des œuvres et des artistes/mouvements artistiques traitant du rapport avec la natureN13, C31, C41, H22, H30
Faire corps avec la nature
Faire corps avec la nature
Faire corps avec la nature
Faire corps avec la nature
Faire corps avec la nature
Faire corps avec la nature
Faire corps avec la nature
Faire corps avec la nature
Faire corps avec la nature
Faire corps avec la nature
Faire corps avec la natureFaire corps avec la nature
Faire corps avec la nature
Faire corps avec la nature
Faire corps avec la nature
Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans 3ème
commenter cet article
12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 15:15

Dans le cadre de l'EPI Histoire des arts sur le thème de l'art engagé, les élèves de 3ème passent une journée à Grenoble.

Au programme, visite de la collection permanente du Musée, questionnaire ciblé sur les oeuvres d'art engagé à la main, de façon à être guidés mais autonomes et curieux.

Egalement déambulation yeux à l'affut dans les rues de Grenoble, à la recherche des oeuvres de street art réalisées pour la 2ème édition du Grenoble street art fest.

 

Sortie à Grenoble
Sortie à Grenoble

Visite du Musée de Grenoble, décembre 2016

                            GROUPE A

1/ La femme, le corps

- Ingres, Portrait de Mme Gaudry, 1864, ht, musée de Grenoble, salle 15

Dans cette œuvre, que représente l’artiste ?
Ingres peint un buste, en plan serré, d'une femme sur fond bleu
Pourquoi cela semble-t-il « bizarre » ?
Elle paraît laide et trop symétrique pour être réaliste.
Ses traits du visage sont géométrisés.
Quelles sont les formes récurrentes ?
Le cercle et l'ovale (présents sur l'arête du nez jusqu'aux sourcils, aux yeux, dans la forme du visage, dans la coiffure et jusqu'au cadre)
Quel est donc le vrai sujet de l’œuvre ?
Les lignes et l'harmonie des formes.

2/La guerre

- Boltanski Christian, Réserve de suisses morts, 1992, installation, musée de Grenoble, sous-sol, salle 46

Qu’utilise l’artiste comme matériau ?
Des boîtes de métal, des photos en noir et blanc, des lampes.
Comment place-t-il ces objets ? Qu’est-ce que cela évoque ?
En les empilant => tas, amas organisé => réserve (titre)
A quelle période historique fait-il référence et quels indices 
permettent d’y faire penser ?
A la seconde guerre mondiale et plus précisément aux personnes enfermées voire mortes dans les camps de concentration.

3/La religion, l'humanisme

- Torriti, Sainte Lucie v.1295 tempera sur bois, 170 x 64 cm, musée de Grenoble, salle 1

Quel est le personnage principal ?
Sainte Lucie, patronne des aveugles.
Comment connaît-on son nom (3 indices visibles) ?
- SCA LUCIA = sancta lucia, son nom écrit en latin
- l'auréole tracée autour de sa tête et les anges dans les coins supérieurs
- son attribut = la lampe qu'elle tient qui fait référence aux aveugles
Quels sont les autres personnages ? Pourquoi cet 
écart de taille ?
Les anges mais aussi un petit personnage en bas à gauche : c'est le commanditaire de l’œuvre qui remercie la sainte = ex voto (œuvre de remerciement).La taille symbolise l'importance dans les œuvres au Moyen-Age.

4/La société de consommation

- Beert Osias, Fruits et verres, début XVII°s, musée de Grenoble, salle 4

Qu’est-ce qui est représenté ?
- Des fruits, des fleurs = élements inanimés
- un papillon
Comment s’appelle ce genre de sujets en peinture ?
Une nature-morte
Quel est le sens caché de ces représentations ?
Le temps qui passe, la mort.
Le message souvent caché par l'artiste est de faire prendre conscience au commanditaire fortuné que ses richesses sont éphémères, comme sa vie.

5/Un parti pris artistique singulier

- Leck Bart Van der, Le faneur, 1957-1958, ht, musée de Grenoble, salle 30

Qu’est-ce qui est représenté ?
Des formes géométriques de 3 couleurs : rouge, bleu, ocre (jaune?)
Est-ce une œuvre abstraite ou figurative ?
Les deux :
- abstraite si l'on considère les formes
- figurative si l'on voit un personnage debout tenant un outil pour ramasser les foins
Qu’est-ce qui permet de le penser ?
La composition (organisation des éléments sur la toile)
Pourquoi une telle géométrisation ?
Pour aller à l'essentiel et capter le sujet dans sa globalité.

 

 GROUPE B

1/ La femme, le corps

- Richier Germaine, La fourmi, 1953, bronze, patiné foncé, 99 x 88 x 66cm, musée de Grenoble, salle 37

Qu'est-ce que l'artiste a représenté ?
Un personnage mi animal mi humain.
Entre quels êtres hésite-t-on et pourquoi ?
Entre :
- une fourmi => titre, couleur, bras filiformes comme des pattes, proportions du corps
- une femme => tête, forme du corps, seins, nombre de membres
Pourquoi ce lien ?
Pour que ce corps soit plus expressif, nous ramène à une vision animale  du corps humain, désacralise la beauté féminine.

2/La guerre

- Detaille Edouard, Panorama de la bataille, de Champigny, fragment, XIX°s, ht, musée de Grenoble, salle 17

Qui est représenté ? Dans quelle position ?
Un homme allongé, en tenue de soldat (officier), à côté de son cheval et d'un autre soldat de dos, dans un désordre d'objets au sol 
=> probablement morts tous les trois
Selon quel angle de vue ? Et quel effet cela 
produit-il chez le spectateur ?
C'est une vue en plongée (spectateur au dessus du sujet), ce qui donne l'impression d'être au-dessus c'est-à-dire vivant.
En quoi le format renforce-t-il cet effet ?
C'est un format paysage (tout en longueur), qui renforce l'aspect frontal de la scène et donc sa violence.

3/La religion, l'humanisme

- Le Pérugin, Saint Sébastien et Sainte Apolline, 1503-1523, tempera sur bois, 172 x 96cm, musée de Grenoble, salle 1

Comment reconnaît-on des saints ou saintes (2 éléments visuels) ?
- les auréoles pour identifier leur statut
- les attributs relatifs à leur martyre (torture de mise à mort) = une pince serrant une dent pour Apolline et la flèche pour Sébastien
Sont-ils différents de ceux des tableaux plus anciens (voir œuvre de Torriti et de Di Bartolo dans la même salle) ?
Oui car les figures humaines sont plus réalistes, moins figées et symétriques.
Pourquoi le corps est-il représenté différent ?
Car la période change : nous sommes ici au début de la Renaissance qui connaît un élan d'Humanisme, autrement dit qui met l'homme à une  place plus importante.

4/La société de consommation

- Spoerri Daniel, Tisch n°5, 1968, tableau piège, objets divers sur bois peint, 70.3 x 70.3 x 16.5 cm, musée de Grenoble, salle 39

Quels éléments composent l’œuvre ?
- de la vaisselle (assiette, bols, ramequin, verre à pied, couverts)
- des déchets de repas (nourriture, emballages, miettes)
- des déchets (mégots)
A quoi fait-elle référence ?
A un repas.
Qu'est-ce qui change par rapport à la réalité ?
Les éléments sont figés et surtout fixés sur un support placé à la verticale, pour être accroché à un mur et non plus à l'horizontal comme une table à laquelle cela fait référence.
Quel en est le sens (à rapprocher des nature-mortes) ?
C'est une nature-morte (représentation d'objets inanimés) mais en volume, protégée par une vitrine. C'est la fin du repas qui est représentée ici car elle évoque plus de choses que l'avant repas : le moment ayant eu lieu, des souvenirs (réels ou hypothétiques) lui sont attachés.

5/Un parti pris artistique singulier

- Picasso Pablo, Mousquetaire et enfant, 1972, ht, 162 x 130 cm, musée de Grenoble, salle 28

Sur ce mur, 3 œuvres peintes par Picasso.
En quoi la représentation du corps et du visage 
évolue-t-elle ?
Il part dans sa jeunesse de représentations réalistes du corps humain.
Il va ensuite géométriser les figures.
Le visage de l'homme dans cette toile est étrange, il a 2 yeux mais un nez de profil, il paraît « mal fait ».
Pourquoi ?
Picasso va « condenser », résumer plusieurs points de vue d'un même visage en une seule image : on voit donc le personnage de face (2 yeux, un nez, une bouche) et de profil (arête du nez, œil plus fin).


  GROUPE C

1/ La femme, le corps

- Wesselmann Tom, Bedroom painting n°31 1973, ht 201 x 262 cm musée de Grenoble, salle 39

Qu'est-ce qui est représenté ?
Une jeune femme brune, nue, vue en contre plongée et des objets en arrière plan (prise électrique, fleurs, tube de produit de beauté)
A quoi peut-on comparer le sein de la femme ?
Il a la même forme que le bouchon du flacon en arrière plan
Pourquoi ce lien ?
Pour rapprocher le corps humain d'un objet.
Que devient le corps ?
Le corps de la femme devient un objet de consommation.

2/La guerre

- Grosz George, Rue à Berlin, 1931, ht, 92.5 x 140.2cm, musée de Grenoble, salle 33

A quelle époque a été peinte cette toile ?
Dans l'entre deux guerres, entre la 1ère et la 2nde guerre mondiales.
Qu'est-ce qui est représenté ?
Dans une rue de nombreux personnages, de différentes classes sociales (bourgeois bien vêtus, veuve de guerre en noir, bouchère de dos) qui se côtoient sans vraiment vivre ensemble 
Est-ce réaliste ? Pourquoi ?
Oui car on reconnaît un lieu et des personnages : c'est figuratif.
Non car cette scène s'éloigne de la réalité : visages à l'aspect porcin (rose, bouffis), couleurs (sombres, noir), formes non finies, effets de matières
Qu'est-ce que cet écart apporte à la représentation ?
Cela rend la scène plus expressive, permet au spectateur de comprendre l’atmosphère de cette époque, le malaise qui règne pour toute la population.

3/La religion, l'humanisme

- Stomer Mathias, L'avarice, XVII°s,ht, musée de Grenoble, salle 6

Qu'est-ce qui est représenté ?
Une femme, vieille (ridée), en plan buste, dans un lieu clos et sombre (arrière plan foncé), en train de compter des pièces à la lueur d'une bougie.
Ce personnage est-il une femme ou évoque-t-il quelque chose de plus abstrait (voir titre) ?Pourquoi ?
Même si c'est une femme qui est représentée, on peut peut l'identifier et la nommer précisément. Les objets autour d'elle, son attitude, le lieu ,tout converge vers la représentation d'une allégorie (personnification d'une idée) : l'avarice, comme le suggère le titre.

4/La société de consommation

- Cragg Tony, Sans titre, 1991, sculpture en marbre,  noir, musée de Grenoble, sous-sol, salle 53

Quel matériau constitue l’œuvre ?
Du marbre noir taillé.
Est-ce traditionnel en sculpture ?
Oui.
Qu'est-ce qui est représenté ?
Un fil et des écouteurs, une pile, un bouton lecture et avance rapide = un baladeur
Est-ce traditionnel ?
Non, ce n'est pas le genre d'objets que les sculpteurs prennent pour modèle.
Pourquoi ce mélange (quel sens) ?
Mélanger une technique et un matériau traditionnels avec un sujet contemporain montre obsolescence (fait pour un objet d'être obsolète, périmé, passé de mode très vite) des objets de notre société de consommation : en effet les baladeurs ont été rapidement remplacés par des lecteurs mp3, etc.

5/Un parti pris artistique singulier

- Carpeaux Jean-Baptiste, Le troisième enfant du groupe d'Ugolin, 1883, plâtre, musée de Grenoble, salle 19

Ugolin est un personnage de Dante qui aurait mangé ses enfants avant de mourir.
En quoi est réalisée cette sculpture ?
En plâtre.
Le sculpteur a réalisé une sculpture en terre, l'a donc modelée puis a confié la fabrication d'un moule à un fondeur qui a coulé du plâtre dans ce moule pour obtenir cette version, non définitive (le moule étant destiné à accueillir du bronze pour l'épreuve finale).
Qu'est-ce qui manque ?
Les bras, les mains, les jambes et les pieds.
Pourquoi ?
Car l'artiste ne les a pas modelés. 
Est-ce gênant ?
Non car :
- le spectateur crée une image mentale, c'est-à-dire qu'il recompose les éléments manquants dans sa tête
- cela ne gêne pas la lecture de l'oeuvre (on comprend qu'il s'agit d'un jeune personnage)
- car le non fini apporte une focalisation (regard capté) sur l'expressivité du corps.
 

 GROUPE D

1/ La femme, le corps

- Messager Annette,  Femme pratique, album collection n°7 mes travaux d'aiguille, 1973, installation, musée de Grenoble, sous-sol, salle 46

Qu'est-ce qui est exposé ? De quelle façon ?
6 colonnes et 4 lignes de cadres accrochés au mur, contenant des dessins et un texte dans leur partie gauche et un morceau de tissu brodé dans la partie droite.
Qu'est-ce que cela évoque ?
Une exposition documentaire sur les divers types de points de broderie.
Quel est le sens par rapport à l'artiste (femme) ?
Cet inventaire d'une activité manuelle typiquement féminine ajouté au titre, se rapporte à l'éducation « arriérée » reçue par l'artiste dans sa jeunesse => Annette Messager juge ce stéréotype comme dégradant et uniquement digne d'une exposition historique.

2/La guerre

- Vallotton, Le cadavre, 1894, ht, musée de Grenoble, salle 19 à 23 ? => oeuvre placée en réserve et donc non visible !

Qu'est-ce qui est représenté ?
Un homme maigre et quasiment nu (à l'exception du sexe et de la tête), allongé sur un sol de terre devant un fond très sombre.
Quel est le format ?
Format paysage, tout en longueur.
En quoi le format donne-t-il du sens à l’œuvre ?
Ce format s'adapte à la forme du corps allongé, renforce l'idée d'inactivité, d'immobilité et de mort.
Qu'est-ce qui permet de faire ressentir de l'empathie 
chez le spectateur ?
- les couleurs (noir, blanc, gris) et leur contraste
- la maigreur du personnage- son visage voilé qui le rend non identifiable et donc « universel » (cela pourrait être n'importe qui)
- le décor sombre et vide = solitude et fatalité face à la mort

3/La religion, l'humanisme

- De la Tour Georges, Saint Jérôme pénitent, 1628-1630, ht, 157 x 100 cm, musée de Grenoble, salle 7


Qu'est-ce qui est représenté ?
Un vieil (cheveux blancs, rides) homme, torse nu, vêtu d'un drapé rouge, dans un lieu sombre et désertique. Il est agenouillé et tient dans sa main droite une corde ensanglantée, dans sa main gauche une croix. Devant lui, un livre « droit » calé contre un crâne.
Comment peut-on identifier ce saint ?
Grâce aux éléments de son histoire :
- le lieu = désert de retraite spirituelle
- le livre = Bible qu'il est le 1er à avoir traduit d'hébreu en latin
- la croix = lien avec la religion chrétienne
- la corde = objet d'auto punition 
Est-il plus saint ou humain ? Pourquoi ?
Il paraît plus humain car :
- il lui manque l'auréole, son identification est difficile
- et surtout il est représenté de façon très réaliste (plis de la peau, rides, orteils tordus par l’arthrose…)

4/La société de consommation

- César, Compression de motocycles, 1970, salle 39

Qu'est-ce que l'artiste a employé ?
Des éléments d'une mobylette (carrosserie et mécanique).
Qu'en a-t-il fait ?
Il les a compressés, c'est-à-dire serrés en forme de cube/pavé.
Pourquoi ? Qu'est-ce que cela évoque ?
Car il nous montre que cet objet est devenu un déchet, que l'on ne peut recycler et que l'on compresse pour gagner de la place, du volume. Cela évoque notre société de consommation et les conséquences en terme de recyclage, d'écologie, de gaspillage.
Quel en est le sens ?
Ici, dans un musée = une institution préservant et montrant le « beau », un objet fait de déchets mécaniques est exposée sur un socle, comme si c'était un condensé de l'esthétique de notre temps.

5/Un parti pris artistique singulier

- Carrache Annibale, Prédication de Saint Jean-Baptiste, 1600-1602, ht, 39 x 52cm, Musée de Grenoble, salle 3

Quel est le type de sujet (voir le titre) ?
Il s'agit d'une peinture religieuse, traitant un sujet biblique, chrétien.
Est-ce visible facilement ? Pourquoi ?
Non, car le personnage principal, Saint Jean-Baptiste, est petit et relégué au coin inférieur droit de la toile.
Finalement, peut-on répondre de la même façon à la question du genre (sujet) ?
Non, car le sujet principal semble être le paysage qui occupe plus des 2/3 de la surface de la toile.
=> avènement du paysage en tant que genre en peinture au XVIIème siècle.

 

GROUPE E

1/ La femme, le corps

- Kienholz Edward, Endless through a glass-house looking, 1980-1981, matériaux divers, 300 x 250 x 125 cm, musée de Grenoble, salle 39

Qu'est-ce qui est représenté ?
Une femme nue, de dos, se regardant dans un miroir, à l'intérieur d'un espace en métal clos surmonté d'un oiseau.
Quelle est la technique ?
C'est une œuvre en volume composée de plusieurs éléments : il s'agit donc d'une installation.
Qu'est-ce que cela implique pour le spectateur ?
Qu'il doit en faire le tour.
Quel effet cela produit-il ?
En faisant le tour de cette œuvre en volume, le spectateur découvre que les deux points de vue principaux sont identiques : on ne peut jamais voir le « devant », le visage de cette femme qui reste non identifiable.

2/La guerre

- Soutine Chaïm, Le bœuf écorché, 1925, ht, 202 x 114 cm, musée de Grenoble, salle 33

Qu'est-ce qui est représenté ?
Un morceau de viande, très rouge, suspendu par les pattes, devant un fond sombre.
Est-ce réaliste ?
Non car les couleurs sont très criardes, vives et exagérées. Les coups de pinceau sont visibles, il y a des empâtements, des effets de matière.
Quel est le sens de cet écart ?
L'artiste cherche à être expressif, à faire ressentir ce morceau de chair « vivante » plutôt qu'à nous décrire l'animal ou l'objet.
Y a t-il un lien avec l'époque de création ?
La toile a été peinte dans l'entre deux guerres, une période de crise, d'angoisse, de misère => oui, le lien est celui du contexte difficile vécu par l'artiste.
Qu'est-ce que cela produit chez le spectateur ?
Une impression de dégoût, de malaise.

3/La religion, l'humanisme

- Zadkine Ossip, Le prophète, 1914, bois, 223 x 30 x 40 cm, musée de Grenoble, salle 25

Qu'est-ce qui est représenté ?
Un personnage debout, mains jointes, buste vers l'avant, taillé dans du bois et sur un socle.
Ce personnage est-il réaliste ?
Non car les formes sont simplifiées, géométrisées.
Est-il identifiable ? Quel sens nous donne le titre ?
On ne peut pas lui donner de nom précis. Il y a peu d'éléments qui permettent de faire un lien avec le titre : mains jointes en signe de prière, visage perdu dans une réflexion intérieure, hiératisme => prophète.

4/La société de consommation

- Vieira da Silva Maria Elena, Les tours, 1953, ht, musée de Grenoble, salle 37 => oeuvre placée en réserve et donc non visible !

Qu'est-ce qui est représenté ?
Un ensemble de lignes entremêlées représentant la façade d'un ou plusieurs immeubles éclairés (couleurs jaune, bleu blanc, vives).
Comment est-ce composé (répartition des formes sur la toile) ? Pourquoi ?
Les lignes ne suivent pas un tracé orthogonal précis, symétrique. Les formes laissent deviner des immeubles, une ville plus qu'elles ne la décrivent. L'artiste veut montrer l'espace urbain saturé (archi plein), grouillant d'architectures et donc de monde.

5/Un parti pris artistique singulier

- Long Richard, Brittany red stone circle, 1978, 128 pierres, 380 cm diam, musée Grenoble, sous-sol, salle 53

Qu'est-ce que l'artiste a utilisé ?
Des pierres plates de formes diverses et irrégulières, posées au sol de façon à former un cercle, sans pour autant se toucher.
Quelle est la technique (type d’œuvre) ?
L'oeuvre est composée de nombreux éléments installés sur le sol => c'est donc une installation.
Est-ce logique dans ce lieu ? Pourquoi ?
Non, car les pierres constituent un matériau naturel alors que le musée est un lieu d'exposition urbain.


GROUPE F

1/ La femme, le corps

- Balkenhol Stephan, L'origine du monde, 2008-2010, installation de sculptures en bois peintes, 
musée de Grenoble, sous sol (salle 54?)
=> oeuvre placée en réserve et donc non visible !

Cette œuvre reprend une peinture de Courbet, datant de 1866, qui a fait scandale non pas parce qu'elle représente une femme nue (c'était déjà le ca de nombreuses œuvres) mais car elle affiche en gros plan le sexe d'une femme, dans sa réalité la plus crue.
Pourquoi ce titre ?
Car le sexe d'une femme est le lieu de la naissance de chaque être humain et donc notre origine commune.
Ici, quelle est la mise en scène ?
Une reproduction de l’œuvre de Courbet, en bois gravé et peint est accrochée au mur. En face, sur un socle haut est placée une sculpture de bois de petite dimension représentant un homme regardant l’œuvre de Courbet.
Pourquoi ?
C'est une sorte de mise en abîme (chose dans la chose) : nous/spectateur regardons un homme qui regarde une œuvre. Cela nous questionne sur notre façon d'observer et sur notre jugement en tant que spectateur.

2/La guerre

- Friesz Othon, La guerre, 1915, ht, musée de Grenoble, salle 33

Que représente cette œuvre ?
Une nuée de personnages sur une très grande toile, dans des tonalités sombres, rouges et contrastantes. Les personnages font référence à la guerre (1ère guerre mondiale) entamée à l'époque de création de l’œuvre.
Est-ce réaliste ?
Non, les personnages sont souvent représentés de façon partielle ou simplifiée, géométrisée. Les couleurs sont sombres ou crues (rouge, blanc) car contrastantes.
Plusieurs lieux sont mêlés.
Qu'est-ce que cet écart (entre la réalité et la représentation) apporte vis-à-vis du spectateur ?
Cette saturation (espace plein) de la surface de la toile crée de la confusion, un sentiment d'horreur et d'être « englouti » par les atrocités représentées.

3/La religion, l'humanisme

- Rubens , Saint Grégoire entouré d'autres saints, 1608 h-t 477 x 288 cm, musée  Grenoble, salle 2

Qui sont les personnages ? Quel est le genre (type de sujet) ?
Il s'agit de personnages bibliques car c'est un peinture religieuse, avec un sujet chrétien : anges, Vierge et Enfant Jésus, saints et saintes.
Comment se trouve le spectateur par rapport à l’œuvre ?
Le spectateur est face à l’œuvre, gigantesque (plus de 4m par 3) et son regard arrive, en vue frontale, à peu près à hauteur des pieds du soldat romain au 1er plan.
La toile était destinée à l'autel d'une très grande (longue) église et donc à ce que tous les fidèles puissent la voir.
Dans quel sens lit-on la toile (indice qui guident le regard) ?
On commence par les pieds du soldat romain, on suit sa jambe pliée dans la même direction que l'ombre sur la robe du Pape et le bras de Sainte Domitille. On part en sens inverse en suivant la courbe jaune de la robe de la sainte puis le bras du pape qui tient un livre (la Bible) et l'on s'arrête là où l'homme torse nu nous regarde . On repart en sens inverse en suivant les regards  du soldat romain et de saint Grégoire pape qui se dirigent dans la même direction, passant par les ailes inclinées de la colombe jusqu'à l'ange potelé en haut à droite. A nouveau sens contraire à partir de la courbe du corps de cet ange, puis vers la Vierge Marie et l’Enfant Jésus jusqu'à la lumière divine.
Toutes ces lignes forment une sorte de Z, notre regard serpente pour lire la toile de bas en haut.

4/La société de consommation

- Raysse Martial, Life is so complex, 1966, plexiglas collé sur contreplaqué, 150 x 260 x 4.5 cm, Grenoble, salle 39

Qu'est-ce qui est représenté ?
Le visage d'une femme, en noir et blanc, morcelé par carrés.
Est-ce « lisible » facilement ? Pourquoi ?
On devine le visage mais il n'est pas très réaliste car les morceaux sont placés dans le désordre.
A quel objet cela fait-il référence ?
On dirait un jeu de puzzle avec des éléments à replacer.
Que devient le corps ?
Le corps devient un objet.

5/Un parti pris artistique singulier

- Gorin Jean, Composition n°7 carré dans la section d'or, 1927, h sur fibrociment, 51 x 51 cm, musée de Grenoble, salle 30

Que représente cette œuvre ?
Une composition orthogonale de formes géométriques.
Comment appelle-t-on ce type de représentation ?
Une peinture abstraite.
Quelles sont les couleurs ?
Noir et blanc, qui sont des valeurs ; rouge, bleu et jaune, couleurs primaires.
Pourquoi ce choix ?
Car les formes géométriques simples et les couleurs élémentaires se répondent, s’équilibrent et créent une composition harmonieuse.

Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans 3ème
commenter cet article
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 11:46

Les élèves de 3ème réalisent une animation sur le thème de ce qui les agacent : prêt ?

Incitation (titre)Ça tourne en boucle 
ConsigneDemandeProposez une animation, d'après photos, qui montre un élément récurrent / fréquent, qui vous exaspère. 
ConditionsTravail Par 2 
MoyensNumériques : photo + ordi (Gimp) 
Durée1h + 2h 
Notionsimages fixe et animée, mouvement, séquence 
RéférencesMuybridge 
Selmani Massinissa, Souvenir du vide 
Chih-Sheng Lai, Instant 
François Sola, série Métrologif 
(Sorin Pierrick, Les réveils) 
Évaluation = CompétencesJ'ai créé des images photographiques dans une intention préciseN11, C12, C22
J'ai créé une animation cohérente, aboutieN15, N23, C23, C24
J'ai traduit plastiquement une émotion (exaspération) à travers une narration visuelleN12, C14
Je connais des œuvres mettant en jeu des images fixes et animées, je comprends leurs enjeuxC40, C43, C44
Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans 3ème
commenter cet article
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 11:48

Cette année, puisque l'idée de projet personnel et celle d'EPI (projet pluridisciplinaire) en histoire des arts sur le thème de l'engagement y mènent, les élèves de 3ème réalisent une production plastique libre mais engagée.

_ ARTS PLASTIQUES _
3ème _ Année 2016-2017 Projet personnel « Art engagé »
NOM    
Prénom    
Classe    
Date
Centres d'intérêt Mes loisirs, mes goûts    
Ce qui me passionne, me touche    
Ce qui me révolte    
 
Pratique plastique Techniques où je réussis    
Techniques que j'apprécie    
 
Mes idées      
Incitation (titre) Projet personnel « Art engagé »  
Consigne Demande Créez une production plastique dans laquelle vous ferez preuve d'engagement.  
Conditions Travail individuel  
Moyens Libres  
Durée sur toute l'année  
Notions engagement, performance, spectateur  
Œuvres de référence en fonction du projet personnel  
Évaluation = Compétences J'ai mené à terme un projet, de façon autonome, responsable et curieuse N15, C21, C22, C23, C24
J'ai proposé une vision claire et engagée d'un sujet précis, en pensant à sa réception par le spectateur C11, C20
J'ai choisi et mis en œuvre des moyens adaptés à ma démarche N14, C10
Je connais des œuvres d'art engagé et sais les relier à ma production personnelle C31, C32, H23
       
    Engagement = Acte ou attitude de l’intellectuel, de l’artiste qui, prenant conscience de son appartenance à la société et au monde de son temps, renonce à une position de simple spectateur et met sa pensée ou son art au service d’une cause.  
    Engagé = Mis par son engagement au service d’une cause.  
       
Domaines d'engagement Dénonciation de la guerre, politique et propagande  
Discriminations sexuelles, image de la femme, homosexualité  
Écologie, capitalisme, rapport à l'écologie, société de consommation  
Questions religieuses  
Questions sociales et humaines, liberté, racisme, immigration, colonialisme, esclavage, injustices  
Projet personnel : ART ENGAGE
Projet personnel : ART ENGAGE
Projet personnel : ART ENGAGE
Projet personnel : ART ENGAGE
Projet personnel : ART ENGAGE
Projet personnel : ART ENGAGE
Projet personnel : ART ENGAGE
Projet personnel : ART ENGAGE
Projet personnel : ART ENGAGE
Projet personnel : ART ENGAGE
Projet personnel : ART ENGAGE
Projet personnel : ART ENGAGE
Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans 3ème
commenter cet article
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 14:23

Qui ne connaît pas les"kiss cool", ces fameux bonbons au double effet ?!

Et bien les 3èmes proposent leur propre effet kiss cool, mais en volume.

Incitation (titre) Kiss cool  
Consigne Demande Créez un volume en 2 temps de perception.  
Contrainte Vous devrez décrire en quoi et comment ont lieu ces 2 perceptions pour le spectateur.  
Conditions Travail individuel  
Moyens libres  
Durée 2 à 3h  
Notions 2D et 3D, angle de vue, point de vue  
Références Tom Sachs, Barbie slave ship  
Cattelan, Him  
Vasconcelos Joana, La fiancée  
Marcus Raetz  
Iwasaki Takahiro  
Évaluation = Compétences J'ai créé un volume permettant 2 lectures différentes, j'ai pris en compte le spectateur N12, N31, C20
J'ai fabriqué en 3D de façon aboutie, j'ai choisi des moyens adaptés à mon idée, N20, C10
Je connais les modalités de perceptions mises en jeu dans mon travail comme dans diverses œuvres C40, H10
Barbie qui selon le point de vue est élégante ou oppriméeBarbie qui selon le point de vue est élégante ou opprimée

Barbie qui selon le point de vue est élégante ou opprimée

Boîte de Smarties qui peut s'avérer pleine de vers, selon le point de vueBoîte de Smarties qui peut s'avérer pleine de vers, selon le point de vue

Boîte de Smarties qui peut s'avérer pleine de vers, selon le point de vue

Selon le point de vue encore, cailloux personnagesSelon le point de vue encore, cailloux personnages
Selon le point de vue encore, cailloux personnages

Selon le point de vue encore, cailloux personnages

Selon le point de vue, salon de coiffure ou paysage ensoleilléSelon le point de vue, salon de coiffure ou paysage ensoleillé
Selon le point de vue, salon de coiffure ou paysage ensoleillé

Selon le point de vue, salon de coiffure ou paysage ensoleillé

Pomme mûre ou pomme vereuse, selon le point de vuePomme mûre ou pomme vereuse, selon le point de vue
Pomme mûre ou pomme vereuse, selon le point de vue

Pomme mûre ou pomme vereuse, selon le point de vue

bibliothèque ou piano, selon le point de vuebibliothèque ou piano, selon le point de vue
bibliothèque ou piano, selon le point de vue

bibliothèque ou piano, selon le point de vue

Escalier ou thermos, selon le point de vueEscalier ou thermos, selon le point de vue

Escalier ou thermos, selon le point de vue

Ville ou campagne ? Point de vue précis à choisir.Ville ou campagne ? Point de vue précis à choisir.
Ville ou campagne ? Point de vue précis à choisir.

Ville ou campagne ? Point de vue précis à choisir.

Kiss cool
Kiss coolKiss cool
Aubergine ou personnage, selon le point de vueAubergine ou personnage, selon le point de vue

Aubergine ou personnage, selon le point de vue

Horloge ou personnage simplifié, selon le point de vueHorloge ou personnage simplifié, selon le point de vue
Horloge ou personnage simplifié, selon le point de vue

Horloge ou personnage simplifié, selon le point de vue

Jeu de matières, de reflets et d'angles de vueJeu de matières, de reflets et d'angles de vue
Jeu de matières, de reflets et d'angles de vue

Jeu de matières, de reflets et d'angles de vue

Angles de vue proposant un ballon de foot ou de basketAngles de vue proposant un ballon de foot ou de basket
Angles de vue proposant un ballon de foot ou de basket

Angles de vue proposant un ballon de foot ou de basket

Réveil spiderman ou intérieur spacieux sur route, selon le point de vueRéveil spiderman ou intérieur spacieux sur route, selon le point de vue

Réveil spiderman ou intérieur spacieux sur route, selon le point de vue

Ombres portéesOmbres portées

Ombres portées

Angles de vue (faces de l'objet)Angles de vue (faces de l'objet)

Angles de vue (faces de l'objet)

Pyramide/tente : points de vuePyramide/tente : points de vue

Pyramide/tente : points de vue

Deux facesDeux faces

Deux faces

Cube en bois, éventré et ressemblant au ciel : points de vueCube en bois, éventré et ressemblant au ciel : points de vue

Cube en bois, éventré et ressemblant au ciel : points de vue

Roue de skate ou donut ?Roue de skate ou donut ?

Roue de skate ou donut ?

Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans 3ème
commenter cet article
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 09:45

L'art est partout, tout le temps. La preuve ? Les élèves de 3ème font d'eux mêmes une sculpture vivante.

Incitation (titre) One minute sculpture  
Consigne Demande Créez une production plastique dans laquelle votre corps sera à la fois support et médium.  
Conditions Travail individuel  
Moyens Libres + photo  
Durée 1h  
Notions corps, médium, Body Art, performance, installation  
Références Erwin Wurm, One minute sculptures et série Idiot  
Body art : Orlan  
Anthropométries de Klein  
Action painting par Pollock  
Gilbert and George, Singing sculpture  
Penone  
Évaluation = Compétences J'ai créé une sculpture, j'en connais les méthodes et les enjeux N15, C10, C20, C30, C31
J'ai utilisé mon corps de façon pertinente et sensée N30, N31, C13, C23
Je connais des artistes et des œuvres traitant du lien avec le corps C33, C40, C43, H30
"L'instrument qui pensait", hommage à Man Ray et son "Violon d'Ingres"

"L'instrument qui pensait", hommage à Man Ray et son "Violon d'Ingres"

Tortue sur socle

Tortue sur socle

Forme en volume

Forme en volume

Joueur en mouvement sur socle

Joueur en mouvement sur socle

Deux cariatides accroupies devant le collège

Deux cariatides accroupies devant le collège

Hommage à Wilhelm Lehmbruck

Hommage à Wilhelm Lehmbruck

Sculpture sur socle (au sol)

Sculpture sur socle (au sol)

Hommage à la Statue de la Liberté

Hommage à la Statue de la Liberté

Statue fontaine, sur socle

Statue fontaine, sur socle

Buste sans bras, avec cartel et socle

Buste sans bras, avec cartel et socle

Sculpture antique, cartel en dessous

Sculpture antique, cartel en dessous

Sculpture sur socle observée par des spectateurs qui en font le tour

Sculpture sur socle observée par des spectateurs qui en font le tour

Sculpture de 2 personnages figés dans un mouvement commun

Sculpture de 2 personnages figés dans un mouvement commun

Forme en équilibre sur socle.

Forme en équilibre sur socle.

Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans 3ème
commenter cet article

Qu'est Ce Que Le Blog Des Montagnarts ?

  • : Blog des montagnarts
  • Blog des montagnarts
  • : LE blog des arts plastiques du collège Jean Prévost de Villard de Lans
  • Contact