Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2019 1 18 /03 /mars /2019 17:37

Troisième et dernière séance de travail en collaboration avec l'artiste Marion Wintrebert cette semaine.

Il est question cette fois de l'usage que le corps peut faire de l'espace, de façon large.

Partager cet article

Repost0
13 mars 2019 3 13 /03 /mars /2019 16:47

Le projet continue, cette fois-ci en utilisant corps et objet(s), en les détournant de leur fonction, l'un ou l'autre ou les deux !

Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »
Corps et objet, séance 2, Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement »

Partager cet article

Repost0
13 mars 2019 3 13 /03 /mars /2019 16:45

Les élèves de 4ème se questionnent sur la place du spectateur face ou dans une oeuvre. Est-ce que l'espace dans lequel est placée l'oeuvre peut lui donner du sens ?

Incitation (titre) Raconter dans l’espace  
Consigne Proposez une mise en espace de mots.  
Le sens des mots, des phrases doit être en relation avec le choix de lieu et d’installation.  
Conditions Travail : par 2  
Moyens : libres  
Durée : 2h  
Notions installation, in situ, calligramme, récit, œuvre immersive  
Évaluation = Compétences Nous avons écrit des mots, nous les avons placés dans l’espace C2
Nous avons choisi des moyens pour écrire ces mots adaptés à l’idée C1
Nous avons choisi un espace pertinent pour ces mots, in situ C6, C12
Nous avons collaboré, travaillé de façon efficace et collaborative C7, C8
Références Colonne trajanne  
Apollinaire, Calligrammes  
Marcus Raetz  
Jeffrey Shaw, The legible city  
Jan Mancuska, Oedipus  
Jochen Gerz, Vivre  
Bilan « j’ai appris » La présentation des mots peut donner du sens :  
- aspect matériel, plasticité, couleur, typo, forme, taille  
- échelle, mise en scène  
Une oeuvre peut être in situ, son sens peut dépendre d’un lieu  
   
"carnet" devant la loge des surveillants chargés du contrôle
"carnet" devant la loge des surveillants chargés du contrôle

"carnet" devant la loge des surveillants chargés du contrôle

"éphémère" dans la buée, devant le paysage et donc la nature

"éphémère" dans la buée, devant le paysage et donc la nature

"silence" au CDI, lieu de calme

"silence" au CDI, lieu de calme

"pourquoi pas des ascenseurs" dans les escaliers

"pourquoi pas des ascenseurs" dans les escaliers

message sur une bûche taillée, sur et devant la fôret

message sur une bûche taillée, sur et devant la fôret

"addiction" en salle informatique

"addiction" en salle informatique

"surveillant" et "colle", en salle de permanence
"surveillant" et "colle", en salle de permanence
"surveillant" et "colle", en salle de permanence

"surveillant" et "colle", en salle de permanence

aux toilettes, écrit avec du papier WC

aux toilettes, écrit avec du papier WC

"c'est lent" devant les ordinateurs

"c'est lent" devant les ordinateurs

Partager cet article

Repost0
12 mars 2019 2 12 /03 /mars /2019 14:26

Dans le cadre de l'histoire des arts et pour faire suite à la séquence "Raconter dans l'espace", les élèves de 4ème étudient une oeuvre d'art contemporain placée das l'espace public urbain.

Le CARTEL= informations sur l’œuvre

Nom de l’artiste

Aram Bartholl

Titre de l’œuvre (à souligner)

Dead drops « boîtes aux lettres mortes » (site officiel)

Date débuté en 2010

Technique (matériaux, support, forme…)

projet participatif, installation de clefs usb avec contenu à partager

Dimensions variables

Lieu de conservation

Débuté dans l’espace public new yorkais puis dans divers pays, diverses villes

La ville, HdA
La ville, HdA

CONTEXTE = événements

XXI ème siècle = époque où le transfert de données dans un monde informatique est désormais essentiellement dématérialisé.

DESCRIPTION (ce que l'on voit) et ANALYSE (ce que l'on comprend)

L'artiste place 5 clefs usb dans divers lieux de New-York, en plein cœur d'une grande ville du monde moderne.

Ses installations se fondent dans le décor urbain (cf. vidéo de modalités pour créer une installation).

Il propose à tous de venir voir les fichiers, d'en déposer, d'en échanger. Il permet même de créer de nouveaux dead drops partout dans le monde et crée un site internet les regroupant.

Il force donc le spectateur à se déplacer dans un espace réel pour échanger des données. Il rematérialise ce qui se crée actuellement sans matérialité.

Il questionne le spectateur sur son rapport à la ville ainsi que sur son attitude face au données numériques et leur mondialisation.

La ville devient donc le support de l'oeuvre.

Autres œuvres du même domaine artistique

Utilisation de l'espace public comme sujet et support :

- Gaelle Villedary, Tapis rouge, 2011, Jaujac, Land art

- Guillaume Barborini, Un passant écrit en marchant, série de plaques, textes in situ, dans ville, depuis 2009, Grenoble

Partager cet article

Repost0
6 mars 2019 3 06 /03 /mars /2019 16:52

La collaboration avec l'artiste Marion Wintrebert débute cette semaine et les élèves de 3ème questionnent le corps à travers les gestes.

Assise
Assise
Assise
Assise

Assise

Gérer le stress au quotidien

Soutien muralSoutien mural
Soutien muralSoutien mural

Soutien mural

Les impatients

Etre poussé

Etre poussé

Tic

Partager cet article

Repost0
5 mars 2019 2 05 /03 /mars /2019 12:02

Marion Wintrebert

Présentation :

Marion Wintrebert est une jeune artiste diplômée de l’École Supérieure d'Art d'Annecy (DNSEP Art en 2014). Elle vit à Grenoble et est engagée dans différentes pratiques constituant son activité artistique : artiste plasticienne, intervenante dans de nombreux projets pédagogiques, aide-gardienne en refuges de montagne, co-fondatrice de la revue indépendante Crochet Talon en 2017, et fondatrice en 2018 de l'association l'envers des pentes vouée à organiser des résidences d'artistes et autres projets artistiques et culturels en territoires de montagne.

Démarche artistique :

Marion Wintrebert aime considérer l'activité artistique comme un tout : un outil pour provoquer des situations, être là et être actif, soigner son rapport à l'autre.

Activité dans laquelle se trouve l'énergie indispensable pour que les choses adviennent puis se transforment.

Activité nécessaire pour se (dé)placer, pour exister et appréhender le monde, approcher cette distance juste qui nous relierait à lui.

Activité comme accès aux autres, à l'intensité du monde, à l'usage des choses, comme faculté et liberté d'agir.

Activité incarnée, composée de différentes temporalités ou intensités, de moments d'occupation tendue, d'attente, de sollicitation intense et épuisante des corps, de pause, de relations humaines.

Inventer ses outils, mettre en place des dispositifs simples, s'imposer des contraintes, épuiser, inventorier, etc. sont autant de manières possibles d'habiter le temps et le monde, et d'occasions de mettre le corps à l'épreuve, de questionner ses gestes et comportements, ses manières d'être et d'agir (dans la vie quotidienne, face aux autres, à l'espace, au temps, à la contrainte, ou encore au travail).

Les moyens utilisés dans cette recherche peuvent varier (sculpture, édition, photographie, installation, vidéo ou encore performance), chaque projet ayant ses propres nécessités.

 

Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement », collaboration avec l'artiste Marion Wintrebert
Projet « le corps en art, démarche vers l’engagement », collaboration avec l'artiste Marion Wintrebert

Corps à Corps – Corps/Objet – Corps/Espace

3 séances de travail avec l'artiste.

Les interventions se concentrent sur les relations du corps au monde : à l'espace, aux objets, aux autres. Ces expérimentations prennent une forme et un sens particuliers pour chaque élève.
Il s'agit de déplacer le sens, la perception et les usages des espaces, objets ou gestes. Ces temps d'échange et de création nous permettent de réfléchir ensemble à des questions qui nous lient, d'échanger nos expériences et de confronter nos regards sur notre rapport au monde.

Partager cet article

Repost0
5 février 2019 2 05 /02 /février /2019 09:47

Suite à la séquence de travail "Lunettes spéciales" des 6èmes sur le thème de l'objet et du ready-made, certaines productions sont exposées dans le hall d'entrée de la cité scolaire.

Avis au curieux !

Lunettes spéciales : EXPOSITION
Lunettes spéciales : EXPOSITION
Lunettes spéciales : EXPOSITION
Lunettes spéciales : EXPOSITION
Lunettes spéciales : EXPOSITION

Partager cet article

Repost0
5 février 2019 2 05 /02 /février /2019 08:44

Pour contrebalancer le terme de "nature morte", les élèves de 6ème s'interrogent sur ce qui rend une oeuvre "vivante".

Nature-morte : genre d’oeuvre dans laquelle sont représentés des objets inanimés, souvent symbole de richesse et du temps qui passe

Incitation (titre)Nature...vivante 
ConsigneCréez une nature morte qui aurait pris vie. 
ConditionsTravail : par 2 
Moyens : libres 
Durée : 2 à 3h 
NotionsNature-morte, éphémère, vivant, Land Art 
Évaluation = CompétencesJ’ai créé une nature-morte, une représentationC14
J’ai trouvé les moyens adaptés à lui rendre un aspect vivantC2,C10
J’ai su travailler par 2 de façon juste, je connais des œuvres d’histoire de l’art montrant l’évolution d’un genre au cours des siècles C14
RéférencesArcimboldo, Fantin-Latour, Faigenbaum, Sam Taylor Wood, Weston, Picasso 
Anselmo 
Monique Deyres 
Van Veluw 
Hubert Duprat 
Steegman 
Michel Blazy, Mur de poils de carotte 
Emilie Brout et Maxime Marion, Oasis max life 
Bilan « j’ai appris »L’existence de genres (sujets) : peinture d’histoire, peinture religieuse, portrait, paysage, nu, nature-morte, scène de genre, conceptuel 
La définition de nature-morte, sa symbolique, son extansion (vanité) 
Une oeuvre peut être vivante, évolutive, éphémère 
  
Nature...vivante
Nature...vivante
Nature...vivante
Nature...vivante
Nature...vivante
Nature...vivante
Nature...vivante
Nature...vivante
Nature...vivante
Nature...vivante
Nature...vivante
Nature...vivante
Nature...vivante
Nature...vivante
Nature...vivante
Nature...vivante
Nature...vivante
Nature...vivante
Nature...vivante
Nature...vivante

Partager cet article

Repost0
4 février 2019 1 04 /02 /février /2019 16:04

Les élèves de 5ème s'interrogent sur le sens que l'on peut donner à une "simple" photo.

Quelques notions préliminaires

Dans les yeux du Roi
Dans les yeux du Roi
Dans les yeux du Roi
Incitation (titre) Dans les yeux du Roi  
Consigne Proposez une image photographique sans retouche qui montre la vision qu’aurait un souverain absolu.  
Vous devrez citez les éléments plastiques qui créent cette vision particulière et tentez de les rapprocher d’une œuvre vue.  
Conditions travail individuel ou par 2  
Moyens : photo  
Durée : 1h +  
Notions cadrage, netteté, angle et point de vue, lumière  
Évaluation = Compétences J’ai créé une image qui donne une impression de grandeur ou de petitesse C2, C3
J’ai réalisé une photo en veillant aux notions inhérentes C6
Je connais des œuvres clefs de l’histoire de l’art et en comprends le sens et la portée pour le spectateur. C11, C12, C13
Références Chapelle du mastaba d’Akhetétep  
Van der Meulen, Marche du Roi  
Mantegna, Lamentation sur le Christ mort et Occulus en trompe l’oeil dans la chambre des époux  
Ruth Umbo, Mystère de la rue et Rue inquiétante  
Bruce Davidson, Tour Eiffel  
Edouard Boubat, Jardin du Luxembourg  
Jean-François Fourtou, photos  
Ron Mueck, Géant et Baby  
Bilan « j’ai appris » Tous les choix concrets qui régissent la prise d’une photo ; qu’une photo n’est jamais complètement objective  
Comment jouer sur le cadrage et l’angle de vue principalement  

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2019 2 22 /01 /janvier /2019 15:02

Les élèves de 5ème découvrent le vocabulaire de la BD avant de se coller à la narration en bulles...

vocabulaire de la BD

vocabulaire de la BD

Incitation (titre)Entrée fracassante 
ConsigneImaginez une suite à l’entrée en classe surprenante de votre professeur. 
ConditionsTravail : indivuel 
Moyens : 2D, BD (strip) 
Durée : 3h 
Notionsimage, réalité et fiction, strip, composition, BD (vocabulaire) 
Évaluation = CompétencesJ’ai imaginé une suite, j’ai raconté une histoire claireC2
J’ai créé une composition qui s’adapte à mon récitC3,C7
J’ai employé des moyens graphiques pertinentsC1
Je connais le vocabulaire de la BD et des œuvres clefs de son histoireC9
RéférencesRodolphe Töpffer 
Benjamin Rabier 
Winsor Mc Cay, Little Nemo in Slumberland 
Thomas Ott 
Jacques Monory, Meurtre 
Bilan « j’ai appris »Un récit se coupe en étapes (incipit, bouleversement, déroulement, fin) 
Le vocabulaire de la BD 
Distinguer l’écart entre réalité et fiction, une image est d’emblée un écart car elle est représentation  
  
  
Entrée fracassante
Entrée fracassante
Entrée fracassante
Entrée fracassante
Entrée fracassante
Entrée fracassante
Entrée fracassante
Entrée fracassante
Entrée fracassante

Partager cet article

Repost0

Qu'est Ce Que Le Blog Des Montagnarts ?

  • : Blog des montagnarts
  • : LE blog des arts plastiques du collège Jean Prévost de Villard de Lans
  • Contact