Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 12:57

L'histoire des arts est un vaste champ de possibles dans lequel il est facile de se perdre.

Pour vous aider, le blog répertorie les oeuvres vues en cours. Si cela n'est pas suffisant et que votre curiosité n'est pas satisfaite, voici quelques liens intéressants :

 

Histoire des arts, site du Ministère de la Culture

 

Catalogue des collections des Musée de France

 

Banque d'images pédagogiques (libres de droit)

 

Vidéo d'analyses d'oeuvres (canal éducatif)

 

Recherche sur des films (ciné fiches)

 

Décoder le sens caché de l'art (curiosphère)

 

Les grands peintres et les mouvements artistiques

 

Repères généraux en histoire des arts

 

Dossiers pédagogiques du Centre Pompidou

 

Jeux crées par le Centre Pompidou

 

Chapelle Sixtine (vue à 360°!)

 

Et tant d'autres... que vous pouvez peut-être nous conseiller ?

Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans archives 2011-2012
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 11:02

Pour les 4ème, cette année en histoire des arts, c'est, entre autres, le Radeau de la Méduse de Géricault qui est étudié.

Géricault le radeau de la méduse, 1819, ht, 491 x 716 cm

 

 

 

Théodore Géricault, Le radeau de la Méduse, 1819, huile sur toile, 491 x 716 cm Louvre Paris.

 

L’ARTISTE

Théodore Géricault, né le 26 septembre 1791 à Rouen et mort le 26 janvier 1824 à Paris, est un peintre et sculpteur français dont la vie et l’œuvre peuvent être qualifiés de romantiques : vie courte et mouvementée, œuvres décalées (portraits d’aliénés, déformations de chevaux pour représenter le mouvement) voire scandaleuses mais toujours expressives.

 

LE CONTEXTE (HISTOIRE DE L’ŒUVRE)

L’œuvre illustre un épisode tragique de l’histoire de la marine française : le naufragede la frégate Méduse en 1816.

En 1815, le Sénégal est restitué à la France par l’Angleterre. Le 17 juin 1816, une flotille appareille de l’île d’Aix sous les ordres du commandant Hugues Duroy de Chaumaray. La Méduse échoue sur le banc d’Arguin, à 160 km de la côte mauritanienne. Les naufragés repartent, divisés en 3 groupes :

  • 17 marins qui restent à bord et dont seulement 3 survivront

  • 233 passagers sur 6 canots et chaloupes

  • 149 marins et soldats entassés sur le radeau.

Au bout de 13 jours, le radeau est repéré par l’Argusalors qu’il ne reste plus que 15 rescapés, suspectés de cannibalisme. 5 meurent encore dans les jours qui suivent. Au total, le naufrage a abouti à la mort de plus de 150 personnes.

 

Géricault commence son tableau alors que les révélations des survivants ont un retentissement considérable.

C’est un sujet provocateur, pour prouver son talent et se faire reconnaître par le grand public.

C’est aussi une prise de position contre l’Etat monarchistequi a voulu étouffer l’affaire.

C’est une œuvre réaliste, quasiment journalistique, d’inspiration romantique, traitant de la vie et de la mort, de l’espoir et du désespoir.

Le tableau a été présenté au Salon de 1819.

 

THEME

L’artiste choisit un moment proche du dénouement, lorsque les survivants aperçoivent l’Argus à l’horizon, par un temps d’orage (la lumière crue est celle du court instant où s’abat l’éclair).

 

DESCRIPTION

Préparatifs

Géricault a longuement travaillé en amont pour préparer son œuvre finale :

  • il a réalisé de nombreux croquis d’après des cadavres, a fait poser les rescapés (le charpentier, l’ingénieur Corréard et le médecin Savigny)

  • il a demandé au charpentier de la Méduse de reconstituer le radeau, créé des maquettes du radeau réduites ou à l’échelle

  • il a interrogé les rescapés, les policiers en charge de l’enquête

Composition et construction

Il n’y a pas de symétriemais un désordre volontaire. La structure pyramidale est placée sur une base instable (la mer).

Au 1erplan le radeau, au 2èmeplan le paysage déchaîné.

Une ligne ascendantepart du cadavre en bas à gauche pour aboutir au marin qui agite un linge en direction du navire salvateur, c’est une ligne qui permet de « lire » le tableau et de comprendre son sens en passant du désespoir à l’espoir. C’est un homme noir qui est au sommet de la pyramide humaine,

Géricault a diminué progressivement la taille du bateau salvateur qui est finalement réduit à un tout petit point à peine suggéré. Les voiles du radeau sont gonflées par un vent qui le pousse vers la gauche, soit à l’opposé de l’Argus.

Espace

L’espace est construit avec peu de profondeur mais du relief. Pas de point de fuite, cadrage frontal ou en plan rapproché. C’est un espace théâtral. L’angle du radeau étant coupé, il est à l’avant plan, permettant ainsi de faire entrer le spectateur sur le bord inférieur du radeau, dans une toile immense, à son échelle.

Lumière et couleurs

La palette des couleurs est réduite, du noir au beige, atmosphère générale de tons chauds donnant une impression de détresse. Le mauvais vieillissement des pigmentsa foncé la toile.

Les expressionsde peur, d’angoisse, d’agonie ou d’espoir dans les gestuelles et sur les visages sont renforcées par les contrastesforts d’ombre et de lumière. Géricault a choisi un temps orageux et l’instant bref et précis au cours duquel l’éclairs’abat pour utiliser cette lumièrecrue à des fins expressives.

Technique

Couche de peinture épaisse, traces de grattage par endroits, donnent le sens du mouvement.

Détails et anecdotes

Eugène Delacroix, artiste peintre et ami de Géricault, est le modèled’un des personnages (le mort au premier plan, bras gauche étendu).

Géricault a tenté en vain de leur dessiner des pieds, comme le montre une étude du tableau au rayon X.

 

ANALYSE

 Géricault a mené une véritable enquête pour être au plus près de la réalité mais il s'en éloigne pour accentuer le tragique de la situation et donner un caractère plus romantique que réaliste. Exemples : l'homme noir a le dos musclé après 12 jours de famine ! Les cadavres ont une peau pâle, sans marques violettes signes de décomposition. Les personnages semblent rasés. Dans les faits, la mer était calme, le ciel dégagé : ici c’est l’orage.

=> le ROMANTISME s'oppose au néoclassicisme et exacerbe les sentiments par des sujets dramatiques ou peu communs (aliénés par exemple), des couleurs contrastées (souvent sombres et des teintes ocres et rouges), des compositions mettant en jeu tension et puissance, des contours peu nets.

Hergé dans Coke en stock

 

AUTRES ŒUVRES

1/ Influences ou reprises :

sculpture : tombeau de Géricault par Etex

peinture et BD : La poupée du Radeau de la Méduse par Erro, 1992

 

Hergé dans Coke en stock

hergé tintin 'coke en stock' couverture de BD, 1958

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Goscinny et Uderzo dans Astérix légionnaire

 

uderzo et goscinny astérix légionnaire, tome 10, 1967,

 

littéraire : Zola dans l’Assomoir, chapitre 3, emmène ses personnages en visite au Louvre : « Alors, sans s'arrêter, les yeux emplis de l'or des cadres, ils suivirent l'enfilade des petits salons, regardant passer les images, trop nombreuses pour être bien vues. Il aurait fallu une heure devant chacune, si l'on avait voulu comprendre. Que de tableaux, sacredié ! ça ne finissait pas. Il devait y en avoir pour de l'argent. Puis, au bout, M. Madinier les arrêta brusquement devant le Radeau de la Méduse ; et il leur expliqua le sujet. Tous, saisis, immobiles, ne disaient rien. Quand on se remit à marcher, Boche résuma le sentiment général : c'était tapé. » 

 

chanson : Brassens, Les copains d’abord « Non ce n’était pas le radeau / de la Méduse ce bateau / qu’on se le dise au fond des ports / dise au fond des ports… »

 

Laurent Boutonnat, clip de Mylène Farmer « Les mots », 2001

 

 

Et beaucoup d’autres à trouver : ici

 

2/ Romantisme :

Caspar David Friedrich,Le voyageur contemplant une mer de nuages.

Friedrich caspar david Le Voyageur contemplant une mer de

 

3/ Traitement engagé de l’actualité :

  • Delacroix, La liberté guidant le peuple

Delacroix la liberté guidant le peuple

  • Picasso, Guernica

picasso guernica 1937 ht 349.3 x 776.6 cm Musée Reina So

Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans archives 2011-2012
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 13:16

L'un des artistes placés cette année dans la liste des incontournables pour l'histoire des arts est Roman Oplaka.

Site officiel de l'artiste

Site wikipédia, page sur l'artiste

Cet artiste est décédé le 6 août 2011, il y a quelques mois seulement. C'est donc sa mort qui a mis un terme à son oeuvre puisque depuis 1965, le commencement, Roman Opalka avait choisi de représenter le temps qui passe, à

 travers des toiles peintes avec des chiffres de 1 jusqu'à l'infini...

Le fond de la toile se teintant progressivement de 1% de blanc...

 

opalka-_-1965-1-infini-detail.jpg   opalka-_-1965-1-infini-ht--1001440--detail.jpg

 

A ces peintures, se sont ajoutés les clichés : autoportraits pris dans un contexte immuable :

 

opalka-_-1965.1-infini-photos-1965-et-2000-autoportraits.jpg   opalka-_-1-infini--photo-technique.jpg

Last number :

 

opalka lastNumber, 6 août 2011

 

 

 Récapitulatif des élémnets d'analyse de l'Oeuvre :

 

Roman Opalka, 1-infini, 1965-2011, peinture et photos.

 

ARTISTE

Roman Opalka est né le 27 août 1931, de parents polonais. Il est diplômé de l'Académie des Beaux-Arts de Varsovie et professeur d'Art à la Maison de la culture de Varsovie (1958-1960), ré-installé en France depuis 1977.

Il meurt en vacance en Italie le 6 août 2011, à l'âge de 79 ans.

 

CONTEXTE

En 1965, à Varsovie, Roman Opalka attend son épouse dans un café. Celle-ci tarde à arriver. Ce temps mort lui donne la solution à son travail en gestation : il a l'idée de matérialiser la peinture du temps.

 

THEME

À partir de 1965 donc, il peint, toujours sur le format 1960 x 1350, en blanc sur fond noir, les nombres qui se succèdent sans relâche et sans fin.

Arrivé au nombre "1 000 000", il décide de faire évoluer son travail. Dès lors, à chaque nouvelle toile entamée, il ajoute 1 % de blanc dans la peinture servant au fond de sa toile, initialement noir à 100 %. Petit à petit, les fonds blanchissent, marquant d'une nouvelle manière le temps qui passe. Toutefois, afin de ne pouvoir être accusé de "fraude", Roman Opałka veille à utiliser deux blancs différents, un pour ses nombres (blanc de titane) et un pour le blanchissement progressif de son fond (blanc de zinc). Aussi, même sur ses toiles les plus récentes (donc les plus blanches), on peut encore distinguer le tracé des nombres en regardant la toile sous un certain angle3.

En outre, Roman Opałka a entrepris une autre démarche. Depuis, à chaque fois qu'il terminait une toile, il se mettait dos à sa toile, et se prenait alors en photo. Dans sa tenue de travail blanche, avec ses cheveux qui viennent également à blanchir, il vient petit à petit se fondre dans sa toile, y disparaître. C'est encore là un moyen d'exprimer le temps qui passe.

 

Programme de la démarche: OPALKA 1965/1-∞

Ma proposition fondamentale, programme de toute ma vie, se traduit dans un processus de travail enregistrant une progression qui est à la fois un document sur le temps et sa définition. Une seule date, 1965, celle à laquelle j’ai entrepris mon premier Détail.

Chaque Détail appartient à une totalité désignée par cette date, qui ouvre le signe de l’infini, et par le premier et le dernier nombre portés sur la toile. J’inscris la progression numérique élémentaire de 1 à l’infini sur des toiles de même dimensions, 196 sur 135 centimètres (hormis les "cartes de voyage"), à la main, au pinceau, en blanc, sur un fond recevant depuis 1972 chaque fois environ 1 % de blanc supplémentaire. Arrivera donc le moment où je peindrai en blanc sur blanc.

Depuis 2008, je peins en blanc sur fond blanc, c’est ce que j’appelle le "blanc mérité".

Après chaque séance de travail dans mon atelier, je prends la photographie de mon visage devant le Détail en cours.

Chaque Détail s’accompagne d’un enregistrement sur bande magnétique de ma voix prononçant les nombres pendant que je les inscris.

 

DESCRIPTION

Série de photographies noir et blanc sur papier, 24x30,50 cm.

"... ce que je nomme mon autoportrait, est composé de milliers de jours de travail. Chacun d'eux correspond au nombre et au moment précis où je me suis arrêté de peindre après une séance de travail. "

On voit l'artiste en gros plan, en noir et blanc, sur fond blanc et neutre, avec un éclairage constant. La seule variante est le temps et les effets de celui-ci sur l'artiste.

 

ANALYSE

En peignant toujours des chiffres, en noir s'éclaircissant ; en se prenant toujours en photo avec les mêmes fond et éclairage... Opalka répète inlassablement les mêmes gestes, comme un rituel. Seul le temps a une emprise sur lui et donc sur son œuvre. Ce sont des autoportraits objectifs, neutres, puisque l'artiste n'exprime aucune émotion.

C'est sa mort, récente, qui a mis un terme à cette œuvre « infinie ».

 

AUTRES ŒUVRES

 

Séries d'autoportraits :

-        Rembrandt

-        Picasso

 

Le corps de l'artiste conservé :

-        Penone, Il poursuivra sa croissance sauf en ce point

-        Manzoni, Merde d'artiste

 

Le corps de l'artiste transformé :

-        Orlan, Selfhybridation

-        Body art

 

 

Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans archives 2011-2012
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 11:36

Jeudi 8 décembre, quelques collégiens (3eB) et lycéens (1ère L et Tale L) ont eu la chance d'aller à Lyon et de profiter d'un visite guidée des oeuvres présentées à la Sucrière dans le cadre de la Biennale d'art contemporain de Lyon.

Cette sortie a été riche de sens et d'émotions, avec des avis partagés.Voici quelques oeuvres pour vous faire une idée.

 

beltran erick noeud perikhorein, 2011, sculpture-copie-1   beltran erick noeud perikhorein, 2011, sculpture-copie-8

Erik Beltran, Noeud perikorein, 2011, oeuvre sphérique (extérieur à gauche et intérieur à droite).

 

basualdo eduardo le silence des sirènes, 2011, -copie-11   basualdo eduardo le silence des sirènes, 2011, -copie-3

Eduardo Basualdo, Le silence des sirènes, 2011.

 

 

cornelissen robbie the capacious memory, 2011, d-copie-5   cornelissen robbie the capacious memory, 2011, d-copie-7

Robbie Cornelissen, The capacious memory, 2011, dessin.

 

de caro marina homme graine ou le mythe du possible, 2011   de caro marina homme graine ou le mythe du possi-copie-10   de caro marina homme graine ou le mythe du possi-copie-17

 

de caro marina homme graine ou le mythe du possi-copie-3

Marina de Caro, Homme graine ou le Mythe du possible, performance et sculptures.

 

filko stano breathing - celebration of air, 1970-copie-11   filko stano breathing - celebration of air, 1970-copie-17

Filko Stano, Breathing - Celebration of air, 1970

 

kusmirowski robert stronghold, 2011, installatio-copie-3   kusmirowski robert stronghold, 2011, installation, Bienn

Robert Kusmirowski, Stronghold, 2011

 

laura lima Biennale d'art contemporain de Lyon 2011 (2)   laura lima Biennale d'art contemporain de Lyon 2011 (12)

Laura Lima, Puxador, performance, 2011

 

Augusto-de-Campos---Cidadecitycite-1963-.jpg   Augusto-de-Campos---Cidadecitycite--1963--.jpg   Augusto-de-Campos---Cidadecitycite--1963-.jpg

Augusto de Campos, Cidadecitycité, 1963.

 

biennale 0097 redimensionner   biennale 0099 redimensionner

Ulla von Brandenbourg, Kulissen, installation à l'entrée, 2011

 

Site de la Biennale d'art contemporain de Lyon 2011

Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans actualité
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 11:08

 

Vendredi 9 décembre, les élèves de 5eC et 5eD, sont allés à Grenoble pour visiter :

- le matin les expositions du Musée dauphinois ;

- l'après-midi le Musée de Grenoble.

 

Ils ont eu un questionnaire à remplir tout au long du parcours dans le Musée de Grenoble.

Le voici ci-dessous corrigé et avec les oeuvres en question.

 

 

1/ Œuvre réalisée à la fin du Moyen âge ou au début de la Renaissance :

Jacopo Torriti, Sainte Lucie

 

torriti sainte lucie v.1295 tempera sur bois 170 x 64 cm

Pourquoi le personnage central est-il plus grand ?

Parce qu'il est

1

2

3

4

 

5

6

1

7

8

9

10

11

9

P

L

U

S

 

I

M

P

O

R

T

A

N

T

Qui est le petit personnage ?

2

12

 

13

7

6

6

10

11

14

5

9

10

5

8

12

L

E

 

C

O

M

M

A

N

D

I

T

A

I

R

E

 

Taddeo Di Bartolo, Vierge à l'Enfant.

 

bartolo taddeo di Vierge à l'Enfant entre st gérard, st


Pourquoi le personnage central est-il plus grand ?

Parce qu'il est

1

2

3

4

 

5

6

1

7

8

9

10

11

9

P

L

U

S

 

I

M

P

O

R

T

A

N

T

A quoi fait penser le cadre ?

10

 

3

11

12

 

13

10

9

20

12

14

8

10

2

12

A

 

U

N

E

 

C

A

T

H

E

D

R

A

L

E

 

 

Ecole florentine, icône.

 

école florentine le couronnement de la Vierge, 1375-1380

A quoi fait penser le cadre ?

10

 

3

11

12

 

13

10

9

20

12

14

8

10

2

12

A

 

U

N

E

 

C

A

T

H

E

D

R

A

L

E

 

 

2/ Classique / Baroque :

Le Dominiquin, Adam et Ève réprimandés par Dieu.

dominiquin Adam et Eve réprimandés par Dieu 1623-1625

Quel est le cadrage ?

1

2

10

11

 

6

7

16

12

11

P

L

A

N

 

M

O

Y

E

N

 

Quel est le sens de lecture de l’œuvre ?

17

Z

 

 

Rubens, Saint Grégoire entouré d'autres saints.

rubens saint grégoire entouré d'autres saints -copie-2

Quel est le cadrage ?

1

2

10

11

 

6

7

16

12

11

P

L

A

N

 

M

O

Y

E

N

 

Quel est le sens de lecture de l’œuvre ?

17

Z

 

 

Carrache, Prédication de Saint Jean-Baptiste.

carrache annibale prédication de saint jean-baptiste, 16

Quel est le cadrage ?

1

2

10

11

 

14

 

12

11

4

12

6

19

2

12

P

L

A

N

 

D

'

E

N

S

E

M

B

L

E

 

Quel est le sens de lecture de l’œuvre ?

17

Z

 

 

3/ Les 5 sens :

Faites un croquis de l’œuvre de Desportes, Animaux fleurs et fruits.


desportes françois animaux, fleurs et fruits, 1717, ht,

 

4/ XIXème siècle :

Ingres, Portrait de Mme Baudry.

ingres-_-portrait-de-Mme-Gaudry--1864--ht--Grenoble_.jpg

Quelles sont les deux formes principales dans ce portrait ?

8

7

11

14

 

7

18

10

2

12

R

O

N

D

 

O

V

A

L

E

 

5/ Autoportrait :

Fantin-Latour, Autoportrait.

Fantin-Latour portrait de l'auteur à l'âge de 23 ans 18

 

Quel est l'angle de vue de l'artiste ?

14

12

 

 

 

 

D

E

 

3

/

4

 

Quel est le cadrage choisi ?

1

2

10

11

 

10

6

12

8

5

13

10

5

11

P

L

A

N

 

A

M

E

R

I

C

A

I

N

 

 

Ary Scheffer, Autoportrait.

scheffer ary autoportrait, 1830, ht, 118 x 90 cm, Grenobl

Quel est l'angle de vue (du visage) de l'artiste ?

14

12

 

15

10

13

12

D

E

 

F

A

C

E

 

Quel est le cadrage choisi ?

1

2

10

11

 

10

6

12

8

5

13

10

5

11

P

L

A

N

 

A

M

E

R

I

C

A

I

N

 

 

 

6/ XXème siècle :

Matisse, Intérieur aux aubergines.

matisse intérieur aux aubergines 1911 ht Grenoble redime

Où sont les aubergines ?

4

3

8

 

2

12

 

19

7

8

14

 

14

12

 

2

10

 

9

10

19

2

12

S

U

R

 

L

E

 

B

O

R

D

 

D

E

 

L

A

 

T

A

B

L

E

 

Est-ce normal ?

11

7

11

N

O

N

 

On peut donc dire que l'espace est... ?

1

2

10

9

P

L

A

T

 

 

Russolo, Synthèse plastique des mouvements du corps d'une femme.

russolo synthèse plastique des mouvements d'une femme 19

Combien y a-t-il de personnages ?

 

1

 

Cet effet de répétition sert à montrer... ?

2

12

 

6

7

3

18

12

6

12

11

9

L

E

 

M

O

U

V

E

M

E

N

T

 

Où le personnage est-il le plus net et visible ?

10

3

 

13

12

11

9

8

12

A

U

 

C

E

N

T

R

E

 

 

Braque, Guitare.

braque guitare 1912 h sur bois, 24 x 34.5 cm, Musée de G


Quel est l'objet caché ?

3

11

12

 

20

3

5

9

10

8

12

U

N

E

 

G

U

I

T

A

R

E

 

 

Cette œuvre est-elle abstraite ou figurative ?

 

2

12

4

 

14

12

3

26

L

E

S

 

D

E

U

X

Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans actualité
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 10:52

 

Une fois n'est pas coutume, les 3ème ont confronté domaines sonore et visuel dans une production plastique en trois étapes :

- les élèves ont tout d'abord fabriqué une onomatopée inventée à partir d'un bruit lié au collège et dont les matériaux contribue à faire sens ;

- ils ont ensuite installé ce mot dans le lieu dont il est issu, c'est-à-dire qu'ils ont réalisé une "oeuvre" IN SITU ;

- enfin ils ont pris un cliché de leur installation.

Voilà le résultat :

 

3eA adrien redimensionner   3eB anaïs redimensionner

 

3eB lucas redimensionner   3eE laurine redimensionner

 

3eA antoine redimensionner   3eE erika redimensionner

 

3eE manon redimensionner   3eE quentin redimensionner

 

3eC laura s redimensionner  3eE paul redimensionner

 

3eE lucie redimensionner

 

3eC philippine redimensionner   3eE émile redimensionner

 

3eA marian redimensionner   3eF andy redimensionner

 

3eB julie redimensionner   3eB mayliss redimensionner

 

3eE eva redimensionner   3eE léo redimensionner

 

pesenti romane 3eA redimensionner   3eF adrien c redimensionner

 

3eA sandra redimensionner   3eE rémi redimensionner

 

 

Titre Onomatopées
Consigne Demande Ecoutez les bruits typiques du collège et cherchez leur origine. Choisissez une onomatopée (inventez-la) puis mettez-la en « page » : déterminez son orthographe, son graphisme, ses couleurs, sa composition.
Contrainte Le choix des qualités plastiques (matériaux notamment) doit permettre de deviner de quel bruit il s'agit et donc aider à la lisibilité.
Conditions Travail Individuel
Moyens Libres + photo (trace à garder)
Durée 2h
Références Roy Lichtenstein, Whaam / Mogarra, série Petite promenade marseillaise
Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans archives 2011-2012
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 10:41

Piero della Francesca, La flagellation du Christ, 1450.

L'artiste place au 1er plan les commanditaires de l'oeuvre, autrement dit, ceux qui ont commandé et payé cette peinture à l'artiste et sont donc de son époque. Puis il place la scène principale de l'oeuvre, la flagellation du Christ, à l'arrière plan, comme pour signifier que cette action se déroule dans un temps (et donc un espace) lointain. Les 2 scènes sont également séparées par une colonne et un sol carrelé différent.

 

Piero della Francesca Flagellation du Christ 1450 huile s

 

Après l'analyse de l'oeuvre de Piero Della Francesca, les élèves de 4ème ont réalisé leur propre "espace-temps" : dessin dans lequel la représentation de l'espace (et la profondeur créée grâce à la perspective) devait donner du sens au(x) temps dans l'oeuvre.

 

4e mon esp tps 002 redimensionner   4e mon esp tps 003 redimensionner

 

4e mon esp tps 004 redimensionner   4e mon esp tps 007 redimensionner

 

4e mon esp tps 008 redimensionner   4e mon esp tps 009 redimensionner

 

4e mon esp tps 010 redimensionner   4e mon esp tps 011 redimensionner

 

4e mon esp tps 012 redimensionner

 

 

Titre Mon espace temps
Consigne Demande Après l'analyse de l'œuvre de Piero della Francesca, proposez un dessin dans lequel la représentation de l'espace expliquerait une histoire se déroulant à des instants (minute, heure, année, siècle) différents.
Contrainte Vous devez utiliser les perspectives linéaire ET aérienne
Conditions Travail Individuel
Moyens Dessin, coloriage crayons + contours aux feutres
Durée 2h
Références Piero della Francesca, La flagellation du Christ / Le Pérugin, Remise des clefs à St Pierre / Géricault, Le radeau de la Méduse / AOO, Leo et Boos
Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans archives 2011-2012
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 10:30

 

Décorer la page de garde de son cahier d'arts plastiques, même si cela reste un exercice annuel pour un cahier à conserver, ça peut aussi devenir l'occasion d'une réflexion sur couleur, texture, matière.

 

Copie de 5eA 001 redimensionner     Copie de 5eA 002 redimensionner

 

Copie de 5eA 004 redimensionner   Copie de 5eB 001 redimensionner

 

Copie de 5eB 002 redimensionner   Copie de 5eC 001 redimensionner

 

Copie de 5eC 002 redimensionner   Copie de 5eC 003 redimensionner

 

Copie de 5eC 004 redimensionner   Copie de 5eC 005 redimensionner

 

Copie de 5eC 008 redimensionner   Copie de 5eD 001 redimensionner

 

copie de 5eD 004 redimensionner   copie de 5eD 005 redimensionner

 

Copie de 5eD 006 redimensionner   Copie de 5eD 007 redimensionner

 

Copie de 5eD 008 redimensionner   Copie de 5eG 003 redimensionner

 

Copie de 5eG 001 redimensionner   Copie de 5eG 002 redimensionner

 

Copie de 5eG 004 redimensionner   Copie de 5eG 005 redimensionner

 

Copie de 5eG 006 redimensionner   Copie de 5eG 007 redimensionner

 

 

Titre Mon cahier, quelle oeuvre !
Consigne Demande Créez une page de garde et/ou une couverture pour votre cahier : présentation, à l'aide de différents papiers et matières récoltés à la maison.
Contrainte
Conditions Travail Individuel
Moyens Collage
Durée 1 heure
Références Picasso, Nature morte à la chaise cannée / Matisse, Polynésie la mer / Hausmann, ABCD / Villéglé, 107 rue Beaubourg
Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans archives 2011-2012
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 10:08

Les élèves de 6ème se sont essayés à l'art difficile de l'autoportrait... Il s'agit à la fois de créer une représentation de soi qui s'avère ressemblante et pour corser le travail, de coller au style de l'artiste choisi.

Voici quelques productions et les artistes qui les ont inspirés :

 

DALI

 

6e dali redimensionner  6eE-dali_.jpg   6eG antoine redimensionner

 

DUBUFFET

 

6e dubuffet redimensionner

 

KANDINSKY

 

6eE-kandinsky--1-_.jpg   6eE-kandinsky--2-_.jpg   6eE-kandinsky--3-_.jpg

 

6eE-kandinsky--4-_.jpg   6eE-kandinsky--5-_.jpg   6eE-kandinsky_.jpg

 

MATISSE

 

6e matisse redimensionner

 

MONDRIAN

 

6eB 002 redimensionner   

 

MUNCH

 

6e munch redimensionner

 

PICASSO

 

6eF-maelle-renoir_.jpg

 

POLLOCK

 

6e pollock redimensionner

 

RENOIR

 

6eE-renoir_.jpg

 

VAN GOGH

 

6eE-van-gogh-dorian_.jpg   6eE-van-gogh_.jpg   6e van gogh redimensionner

 

WARHOL

 

6eE-warhol_.jpg   

 

 




Titre Autoportrait à la façon de...
Consigne Demande Proposez votre autoportrait en respectant le style de l'artiste choisi.
Contrainte Il faut pouvoir vous reconnaître et en même temps pouvoir identifier l'artiste dont vous vous inspirez, mais pas le copier !
Conditions Travail Individuel
Moyens Dessin et/ou peinture
Durée 2h
Références Gavin Turk, Autoportraits en Warhol et en Beuys / Hold your horses, clip de 70 millions.

 

Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans archives 2011-2012
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 11:04

          Dans le cadre de l'enseignement de l'histoire des arts, les élèves de 5ème ont étudié, étudient ou étudieront l'oeuvre en tapisserie intitulée "La dame à la licorne". Il s'agit d'une représentation des 5 sens, sur fond millefleurs, caractéristique de la représentation de l'espace à cette période du Moyen-Age.

la dame à la licorne, Musée de Cluny

 

          Ils ont ensuite proposé leur propre version des 5 sens, mais cette fois en une seule image et en 2D (deux dimensions). En voici un aperçu :

 

DSCF1107 redimensionner

 

5eA 001 redimensionner   5eC 001 redimensionner

 

 

    5eC 002 redimensionner

 

   DSCF1103 redimensionner

 

5eG théo a redimensionner     DSCF1104 redimensionner

 

DSCF1105 redimensionner

 

DSCF1106 redimensionner

 

 

Titre 5 en 1
Consigne Demande Proposez une représentation des 5 sens en 1 seule image.
Contrainte Le sujet doit être clair et lisible.
Conditions Travail Individuel
Moyens Libres, 2D
Durée 2 h
Références Desportes, Animaux, fleurs et fruits / Klimt, Les 3 âges
Repost 0
Published by blogdesmontagnarts - dans archives 2011-2012
commenter cet article

Qu'est Ce Que Le Blog Des Montagnarts ?

  • : Blog des montagnarts
  • Blog des montagnarts
  • : LE blog des arts plastiques du collège Jean Prévost de Villard de Lans
  • Contact